Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 192
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0298
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
1Q2

E. AMÉLINEAU.

mmok ô.n. otto£ neupH^ a.q(opn nes.q U2£_e neqcon M.q>pe>.n m^>^ eq2s_co jajaoc
ne*q (fol. 23o 7V~ë) 2s_e eTi eicm£ nenujHpi neuuHpi ne oiro£ ne\ipn^ es.quj7V.H7V.
5en q>pe*.n MqV^ is.q.uouji.

ien ïi2s.m^peq^co7v £i2î_ert m&HMes. es.qcouj e&oTV. eq2SL(o aimoc 2s_e es.non ott-
^picTiôvtioc1 MnôwppHcies.. ne2*.e niçmueMCon nes.q 2£_e him ne eTes.qepes.n^uis.-
■^em2 maior ujis.nTeui enô.iMdw 2$_e nencnoÊi ott ne eTes.ni e^fcnTq ne*.HTCoc es.pHOTT
OTon oT2s^nicTHc nTe OTis.1 epoR oirog Mnen2s_iAU eToncr ee&e <pes.i fs.ni enes.i-
MtoiT. eujcon eT&.ui enôwiMô». ee&e OTTgoid Mneapn"^ evnon ^-nex^in npeMpe ekoTv-
3en neucjcok q>ôa ottocj nTevepenujcom eivro-yÊmo-tt. neoq 2\_e ne2î.es.q nes.q 2s_e
^ePXPet0CTem ïig7V.i n2ves.mcTnc+ nTe oirpcoMi 2s_e eqepoi enTnpq exTVTVds.

eTô>n eneaM.es. 3en nes.£ht Tnpq e^piqxon Mnes.cnoq e&oTV. eopm e2i.en cppesn
Mnesoc me n^c niujnpi Mq>q^ eTonS. (m) 5en n2s.in&pe nionceMcon 2s.e ccotcm
enes-i MnesipH^ evqepneTveTrein5 eepoir^ nes.q noe\h niuj^" n&escesnoc eTrgcooir
eMesujco.6 neoq 2s_e evqepvyynoMenem" £en otthiuj'^ MM.eT2i.wpi otto£ Mneqep
«►Tcies. nign^eMoon 2^e evqepneTv.eis'in8 e^poirpiTq ensujTeno ujesttTeqcocfrti neM

jura par le nom de Dieu en disant : «Tant que je serai vivant, tes enfants seront
mes enfants.» Et ainsi il pria au nom de Dieu et s'en alla.

Lorsqu'il arriva près du tribunal, il s'écria, disant : «Moi, je suis chrétien en
toute sincérité.» — Le préfet lui dit : «Qui t'a forcé de venir ici? pour quelle
cause es-tu venu? Peut-être as-tu emprunté de quelqu'un et tu n'as pas trouvé
de quoi observer le pacte, c'est pourquoi tu es venu ici. Si tu es venu pour une
pareille chose, je te rendrai libre de cette obligation et je te déclarerai libre.»9 —
Mais lui, il dit : «Je ne suis redevable d'un emprunt à personne, je n'ai pas le
moins du monde un créancier; mais je suis venu ici de tout mon cœur afin de
verser mon sang pour le nom de mon Seigneur Jésus le Christ, le fils du Dieu
vivant.» — Lorsque le préfet entendit ces paroles, il commanda qu'on lui fit
endurer de grands tourments, très cruels; mais lui, il les souffrit avec une grande
vaillance et ne sacrifia point. Le préfet commanda de le jeter en prison jusqu'à
ce qu'il eût pris conseil de ses grands (officiers) sur ce qu'il en ferait. Mais l'homme

i. Cod. OTr^pKCTi^iioc. — 2. Cod. eTevqepcvn&.^Rô^m. — 3. Cod. -^ep^çpeocTin (sic). — 4. Cod.
HTMiitTHC (sic). — 5. Cod. (sqepueAeTiH. — 6. Cod. mju.u{(>). — 7. Cod. ^qepçTno«.enin. — 8. Cod.
iv.cjepReA.eimi. — 9. Mot-à-mot : et je te ferai pur.
loading ...