Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 194
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0300
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
194

E. AMÉLINEAU.

eTô». tootti 2s.e ujconi ev-yq- esnoq>a.cic epoq eepe\.irco>7V.s nTeqes.q>e otoc>
5en ^-OTraoTT eTôwTrojTVi nTeqes.q)e es. n^copoc «Te ni.u.es.pT7rpoc eT3en nme\pe\.-
a^eicoc1 evirepqjopeitt2 mauooif Sen ges.n ^&toc eTTeviHOTFT epe oe\H &ea Seti noir-
22.12s. ïieM <?evn kTV^^oc3 neeomo'yqi oiro<> £en n2s_inepoiri eftoTV. &ev2s_coc nTeq-
vJttt^h nes-ipH^- 2s.e es. niccoTHp i efeoA ^Sev^s-cocnr nnn eeoTFes.fi> eTSen nme\pe\2i_eicoc4
ne2SLô.q niooir a^e epeTengH?\. co nes.ccoTn. ne2S-coo7F nes.q 2t.e encmA. e&o?V. Sev^ooc
n^^-qnr^H. AmenujqjHp MMôwpTTpoc eTexqqxon Ameqcnoq e&o?V. egpm esten neii-
pevn eTCMJs.pwoTTT. ne2s_e nictoTHp noooTT 2sie mmok ev\7Ves. Me\Td>.ceo eKtioir
eqjesgOTT 2£.e OTrpcoMï ne eTe\.q.uoir oiroo_ ois\ues.pT-ypoc es.n ne ôwTVÀe*. ecpMes. nm-
5ici eTev.qujcoHcnr esten nes.pd.ti (fol. 232 m^) es.iq>co£ Aim^eipoupes.q)Ott5 nTe neq-
nofti e&o?\. oi2£_wq siea" ^es.p nr>ç7V.o.u. nTe ^-.weT.udspT7rpoc eqeAvnujes.7 AiMoq es.n
evioTco i7£\p ei25_co mmoc 2te eujcon nTeTenujTeArxHo eftoTV. nniptoAu nnoirnes.pev-
TiTCOMev ïieTettitoT eT^en mqmcryi qnes/XLtOTen eftoTV ev.n nneTenne\pevnT(o.u.e\. eqjo-
con8 Mneq^co efeoTV. Auieqcon neapH^ eqMTiiyes." evn MTii^xiTVoAi nTe ^MeTMôwp-
Tirpoc.

£en H2£.inepoTrc(OTe.w 2s_e n2s_e mpaxwi nTe neq^\ui 2£_e es.q2£_cûK. efi.o\ Mneq-

Lorsque le matin parut, on rendit la sentence, afin qu'on lui coupât la tête; et au
moment qu'on lui enlevait la tête, le chœur des martyrs s'avança dans le paradis,
vêtu d'habits glorieux, ayant des palmes à la main et des rameaux parfumés;
et lorsqu'ils sortaient au-devant de son âme, le Sauveur alla aussi au-devant
des saints du paradis, il leur dit : «Où allez-vous, ô mes élus?» — Ils lui répon-
dirent : «Nous allons au-devant de l'âme de notre compagnon de martyre, qui a
versé son sang pour ton nom béni.» — Le Sauveur leur dit : «Point du tout, re-
tournez en arrière; car c'est un homme qui est mort et non pas un martyr; mais
en la place des souffrances qu'il a endurées pour mon nom, j'ai déchiré sur lui le
billet de ses péchés, car il n'est pas digne de la couronne du martyre. Car j'ai dit :
«Si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs offenses, mon père qui est dans
les deux ne vous pardonnera pas les vôtres.» Puisqu'il n'a pas pardonné à son
frère, il n'est pas digne de la couronne du martyre.»

Lorsque les hommes de son village apprirent qu'il avait terminé son martyre,

i. Cod. ninô.pjk2^icoc. — 2. Cod. &Tep'J)opm. — 3. Cod. k.A&.toc. — 4. Cod. nm^pft.îx.icoc. —
5. Cod. ni^çipo^pev'pou. — 6. Cod. rc p&p. — 7. Cod. qjA.nuji».. — 8. Cod. eqocon. — 9. Cod. qew.nujev.
loading ...