Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 206
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0312
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
20Ô

E. AMÉLINEAU.

nTe tcrmcticot eeoTes.fi egpm e2s.e0M 3es. cp^- 3en oTrgo^ nejvv ott'TcoTV.k (pes.i eTe
néon MH€R2£_o?V.q e&oTV.. "^«ot nesojKT «ht 2£_e néon OT5\we\«HTHc jwmhi htc
n^c OTOg eR^ ccTni1 ne^n ege*n neenes.neTr otos? €r^ c&co2 nes.n ttRes.?Vcoc gmes.
nTenujTeM^xies. TOTen e&oTV. encouj egpm £e\. <p^- eTe\n2£.o7V.q e&o?\. ooncoc nTeqTes.c-
eon OTOg nTeqep mnexi otfo£ HTeqnev£m.en. ottoo q>es.i Men Tennes/^ev TOTen
eftoTV. es.n enipi MMoq. ïiie\ce&Hc 2s.e ktomoc nTe TVecon q>h eTes.irc^es.i 3es.pes.Tq
Sen oi$\ueTe\ce&Hc nste ^■cimo2s.oc nTe 3£es.7V.RH2s.con eiroHT no^HT neM Me\pRie\-
noc3 Tues.ce£mc noirpo q>h eTe\'5,2S-Co7V. eftoTV. n^HTq eut*pes.q>coc^ MniMonopenuc
nujHpi HTe Ties.ies.ce&Hc cpes.i utomoc neM ^cyrtoss-oc nTe ^ex7V.RR2s.con

MneMeo nnes. Tcpe neM nev nsi&^i ^■epe\nes.<&e.u.es.Ti7em5 mmcoott e&o7V.piTen Teu-
emcToTVH eTevic&HTc 3en Tes2s_i2s_. Aomon co nes.uettpiT hicot e€>oifes.k es.He\ir em-
Rin^Tmoc6 eTujon ne\r eftoTV-giTen cp^\ eujcon es.Kujes.rtesJw.orti noTFResRiô». OTrog
ttTeq^esn nTenTes.RO otto£ eujcon es-Riues-tr^ npesn neTpcooir HTUje&ico npes.n
neTgcooTp/ OTrog ttTeKujTejw^" npexn neenes.ne-y nTujefeico nevtt npexn neTpcooT8

sainte paternité, avec crainte et contention,9 devant le Dieu que tu n'as pas renié.
Maintenant mon cœur est persuadé que tu es un vrai disciple du Christ, que
tu nous conseilles le bien et que tu nous enseignes bellement à ne pas cesser de
prier (le) Dieu que nous avons renié, afin qu'il nous convertisse, qu'il nous fasse
miséricorde et qu'il nous reçoive. Nous ne cesserons pas de le faire. Mais le
tome impie de Léon qu'a souscrit avec impiété le synode de Chalcédoine de
connivence avec Marcien, le roi impie, dont la souscription a fait renier le fils
unique de Dieu, ce tome impie avec le synode de Chalcédoine, en présence des
habitants du ciel et de la terre, je les anathématise par cette lettre que j'ai écrite
de ma main. Du reste, ô mon père bien-aimé, vois le danger que tu cours de la
part de Dieu. Si tu agis avec méchanceté'" et nous laisses périr, si pour le mal
tu nous rends le mal, si tu ne nous rends pas le bien pour le mal comme un

i. Tuki K-\-co<rm. — 2. Tuki r^-cÛûj. — 3. Tuki j\ewpniisne. — 4. Tuki etn*p<\^)<oc. — 5. Tuki
•^epevti.vee.Ma.Ti'jiii. — 6. Tuki eniRTiio^moc. — 7. Tuki otoç^ eujcon ^Rujivir^ ujeûito n^n ç^n nêT-
çcoot. — 8. Tuki o-roc^ iiTeKujTe.M-\- ujcfiicoit 0.11 ivç<s.it iictçcoot. Ces deux passages sont évidemment
corrompus et doivent être restitués comme je l'ai fait d'après la réponse de Pierre Monge. — 9. Le mot
<rcoAu ne signifie pas mortification, comme traduit M. Revii.j.out, mais effort vers, contention dans le
sens du latin contendere. — 10. Mot-à-mot : si tu prends une méchanceté : il ne s'agit pas ici de ran-
cune, comme l'a cru M. Revit.i.out.
loading ...