Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 221
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0327
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

22 1

nuje^qe «ew mq>i7V.onomoc1 is. q>*\- epKe7V.eirem2 e^pe pcok m&en 2s_om\ e&oTV. 5f»

OTT£CO& «TdwIO HOOTTO.3 TlieTTCe&HC U&p HOITpO ^HiUOH d^qTHUJ ;$€H OTTpWOTTTq HgHT

eni-uepoc nTe ïim&oj^ nopeo2s_og:oc ottoo eTfs.qoTTtopn ttccon. oma. HTô>ujTeAV2s_e
hk eT^TTUjcoixi THpoTT ^çn^eAU uô^p eooo& mften efto?V.giTeH mpwMi neoJOTr ni-
mm noTT^- nu eT^TrpôvOTTW £en t&.i&».ki ^qepKeTVeTrem^ ^p e^pequjcoTii H2SLe tii-
€HWTi!ion q>n eTd.qepôwn^eeMèkTï^em5 n^HTq mtiitomoc «Te TVecou tiew ^cttho-
2s.oc ivre 2£dv7V.KH2^wii iicM cjcupecic6 m&en eq^- aiè^ a^e neM nm&.pj^ nopeo-
2sJ3gOC q>H €TdkTTTHiq CTOTett H2SL€ mh eeoTT^& hôoioctoTVoc. pjmne otth ô.qoi
•vuiienayriROtt e&oTVpiTOTq AvnoTrpo hca*. eftoTVg&TOT Auiepcdv.w.oc nièvTTCOTTCTdJA.ioc
neM hh eTôvTTi efro?V. pe^pooTen ottoo ^noTropïioTT p^porren. ujonq otth epoj\
OTrop d.pisvouiMô^em? MMoq ottoo c£iu ^ô^pôvTq. oirottgïv efcoTV. 2^e ïiiottomhi

HT6 ^-Ope02!»_OgI£v CpJM HT6 "|aI€ôMHI OTTOp qM\ôai^H?V.iS. M6rt ct^cs'enO HT6

Timd.p^-S nopeo^o^oc ai^tc mmoc OTrop e^pi ottwïui eoTron mften ei\\ ottoj mmoh
eko7V.£ert noTT2s.ws\ e&o?V. pes. mcnèvTrp ivre q\u.eTeveïi&pq- OTop cri Mneivoponoc
ekoApiTen q>^- hcm TeuujeTVeT avuhôvTikocs nujOTTMeHpiTc hçrhTVhciô». mt€ p^KO^-

ordonné que tout s'accomplît dans une œuvre honorable à l'excès, car le pieux
roi Zénon s'est donné avec une grande joie de cœur au parti de la foi orthodoxe
et il m'a envoyé chercher. Et afin que je ne te dise pas tout ce qui a eu lieu, car
tu sauras tout par les hommes aimant Dieu qui se sont trouvés dans cette ville,
(sache) qu'il a ordonné que fût (fait) un décret d'union qui anathématise le tome
de Léon avec le synode de Chalcédoine et toute hérésie, et qui est d'accord avec
la foi orthodoxe que nous ont donnée les saints apôtres. Voici donc que ce décret
d'union l'augustal Pergame l'a reçu de la main du roi et de la mienne, ainsi que
ceux qui sont partis vers vous et que nous vous avons envoyés. Reçois-le
donc, apprécie-le10 et souscris-le. Révèle-toi, lumière de l'orthodoxie," c'est-à-dire
de la vérité : ce flambeau de la foi orthodoxe qui ne s'est pas éteint, prends-le et
éclaire tous les hommes, annonce-nous qu'ils sont déliés des liens de l'infidélité :
prends possession de ton trône au nom de Dieu et de ta fiancée spirituelle digne

i. Tuki iti^nrAonomoc. — 2. Tuki epueXe^rm. — 3. Tuki nçou-o t&.10. Construction vicieuse. —
4. Tuki &qepneA.e-trm. — 5. Tuki 6t^qep^na.^e.iA;vri;5m. ■— 6. Tuki çepecic. — 7. Tuki i^pi2>_ORi-
j.v.fc.'jm. — 8. Tuki nm&.<£. — 9. Tuki av.hhjv.tiroh. — 10. M. Revillout : enseignez-le. Le verbe 2^0-
himc^cù ne signifie pas enseigner. — 11. Même traduction que plus haut de la part de M. Revillout.
loading ...