Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 261
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0367
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

2Ô1

e&oA. TOùm (M)nemoS' iiivuj e\poM mh TeiTVmiH' Hi\T002£.H 2£.e jauhc^ Tpeimjcoîie

pCOOTT UJ£\ Tn\UJ€ tlTeTUJH Mil il€7f UJ&p Tld^peeilOC HeTCHHir epOTH eïlMà.

tiujeTVeeT ïitoots* 2s^e es.TH02i.OTr e&oTV. Mes.ptiKis. ©OTe hêvîi tiHujev2s_e MniioTTe ïitïi-
tieoce mmoii eftoTVpM T&uje miitô^ko mh ïimott uje*. enep MnpTpeireN.Me\Ç)Te mmoh
pmi noTtouj nxcôwp^ Mil MC>H2v0ttH Mnieviocm htc neicoT hic ujevevTH efto7\.pH

t&co ïie'\oo?V.e MîipTpeniyioïie héxH iicex&e (Me\)Tes.e\n iith^A. oirei e&o7Vpii n......

excoÊm n......MiipesAi HTtMHTjeTVevxMCToc m^petiS'oo THpoTT o_n t&co neTVooAe

MMe 2st_e imeTmo2s.H e&oTV. née MnujAp HTHujooTre nceno2£_en emicooT ncepouon.
eTuji\nujeT ottujTVo côwp e&oÀpn t&co ne7V.oo?V.e eqnesiiooR eTcon mh fdvp neièviton
MMôwTe neTcon 2s_oeic n<Si t£ico ne?V.oo7V.e dJ\?Ves. enevKOH He\Ti02s_H. ic ne^c h-roq

......n2s_oeic n......un..........eic..........Teq>........«mi.....

. . . tin (?)..........n........Te........euj.......m.............(poeO

£h OTTMHTTôvM £HT H OH OTTM HTTÊl H H HTeiMIHC 2S_e OTTil CfOM MMOH CTCU} OTpCOÊl

h 2s.e eiiTe\qTcouj er&e TenTMHTCis.fre h TeHMHT2£_co(ope ô.hoh hô>.€>ht euj2s_e otth
<foM. h Teno Hce\&e eTeuj ottoooêi mïi&oTV MnetigHT mu neticcoMô.. . . . p Teuj nen
. . . . oht pco Mti nett(cco)Mis. eTpe nes.(pe)pe\TH en£m(M\) MHHOirre (m)h Ae\es.T

jusqu'au milieu de la nuit, elles furent jetées à la porte, tandis que leurs sœurs
étaient introduites dans l'habitation de l'époux. Mettons en nous la crainte des
paroles de Dieu, tenons-nous éveillés et éloignés de l'oubli qui cause la perte et
la mort éternelle : ne nous laissons pas prendre par les désirs de la chair et les
plaisirs du siècle, de sorte que le père de Jésus nous retranche de la vigne. Ne

soyons pas sages pour nous seuls.............Restons tous dans la vigne

véritable, afin qu'on ne nous rejette pas comme des sarments desséchés, qu'on
ne nous jette pas dans le feu, qu'on ne nous brûle pas. Si l'on coupe un sarment
de la vigne, où ira-t-il? Ce n'est pas seulement pour ce siècle, mais pour les

siècles sans fin, que2..........................................

.....................dans l'aveuglement du cœur ou dans une pareille

bestialité à savoir qu'il nous est possible de commander une chose, ou qu'elle a
été commandée à cause de notre sagesse et de notre courage. Nous sommes in-
sensés, si nous avons la force ou la sagesse d'ordonner quelque chose en dehors
de notre cœur et de notre corps............nous présenter au tribunal de

1'. Cod. TeiA-s-nei. — 2. Je ne comprends pas cette phrase dont le texte me paraît fautif.
loading ...