Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 262
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0368
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2Ô2

E. AMÉLINEAU.

«t(o(?V.)m g-w. nenccoMes, mm Tenvj/y^n M.n nennnes eiujes,2s.e eneTe Tes.oo jajaoot.
.w.es.prt2s_nio M2s_m nnotT' uje». nuom eTpengèspeg epon eMesTe noires, nôtres, oav

neqçnoft eneiccoujq Mn Tei.u.rtTT&ttH n(Te)iMine eTe nAieeire.........m........

HTes-w.......e is.A7V.es. neseioMT......ire neTn .... noei ngco& him es/rrco cttcouj

m.w.oot5* £ith neqexueeTVoe eTTesiHTT es.irco prm npcoMe.

eT&e eTeujuje eses.c ncooc.
nnoTTe nes&pesoe%.u. Ain icesesn mu iesRco& niioTTe nesnes1 eqecwoir epon pi
ovcon. thottcouj 2s.e e^ np nMeetre khth eT&e ©e eTeujuje eesesx ncogc mu
ne2s_nooir 2£.eResc une oim&uje ujcone nesTes. hhomoc nTROintomes. eTpe npcoMe

htcooto^c Teuj npcoMe €Tne\.woouje (po&) e.........nec.......i npoc (?)......cogc

es.......couje en......necnmr e&o7V en(Mes. n)p gco& nqpcouje on ecfoTVoir e&oTV.

MnnesTT eTeujuje estrco n.u.es. eTqnesOTrcouj cooc npnTq n negcofc Re*res. neo^&mre
muccootto eooim n e(^) enoireie cjn Te^ncoAin AUipco.we nTcooiroc mh npM. nui
nnoToeie.2 noooft eTqnesTeuj noires. noir es. mmocj nnpcoMe eTnMMexq eTMTpe 7V.es.0s7P

Dieu sans qu'il y ait de souillure en notre corps, en notre âme et en notre esprit;
je veux parler de ceux qui se donnent à eux-mêmes une charge. Réprimandons
les grands comme les petits; que chacun de nous se garde dans ses actions de ce

mépris et de cette sorte de bestialité qui est la pensée..................

..................toute chose et qui les ordonne par ses anges glorieux

et par les hommes.

De ce qu'il faut faire dans la moisson.
Que le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, que le Dieu d'apa (N.) nous bé-
nisse tous ensemble. Nous voulons vous faire souvenir de la manière dont il
faut agir dans la moisson et dans les aires, afin qu'il n'y ait point d'oubli, selon
la règle du cénobitisme, afin que l'homme du couvent donne l'ordre à l'homme

qui marchera................................les frères en dehors

du lieu de travail; qu'il ait soin de les congédier à l'heure qu'il faut .... et lieu
où il désire moissonner ou faire autre chose selon les travaux pour ramasser
(les grains) ou pour travailler aux champs d'après la pensée de l'homme du cou-

i. Le nom du fondateur est omis, comme l'a remarqué Zoëga. — 2. Le texte doit être fautif, car
le verbe est absent.
loading ...