Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 308
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0414
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
3o8

E. AMÉLINEAU.

jîL ^-s?^ d^J «^fT 3 J>U «JLicl ^idol Âc-jJl

s-

^1 y jiJb £jL aJJI Âr*; Jï Au 3! Jli^^l £_r^

qui étaient près de lui, ils sortirent au devant du jeune garçon, le grand anba
Schnoudi, et de son père; et lorsque le jeune garçon, notre père Schnoudi, se fut
approché du vieillard, il lui dit : «Salut à toi, ô vieillard pur; ta grasse vieillesse
ressemble aux rameaux des arbres du paradis : béni sois-tu en toute ta vie.»
Et tous les riches s'étonnèrent de la sagesse de Dieu qui était en lui. Et le père
anba Bgoul prit la main du jeune garçon, le saint anba Schnoudi, il la posa
sur sa tète et dit : «Bénis-moi, ô mon père l'archimandrite.» Alors il dit à
ceux qui l'accompagnaient : «Certes pour celui-ci, c'est l'engagement de Dieu et
son contrat est dans ma main.»' Et lorsqu'ils furent entrés et se furent assis, un
homme possédé de Satan s'assit près d'anba Bgoul; et voici que le saint anba
Schnoudi prit une'bêche dans sa main et frappa Satan. L'esprit méchant s'écria
en disant : «Je sors de cet homme, car la faveur de Dieu t'a prévenu, ô frère,
ô jeune garçon, ô sage; tu m'as brûlé avec du feu et je me suis senti brûlé
de tous les côtés.» Et à ce moment Satan sortit de l'homme avec honte et con-
fusion. Et voici que le vieillard pur anba Bgoul dit à notre père anba Schnoudi :

1. Ce qui veut dire que Schnoudi est résolu à embrasser la vie monacale, et que c'est pour cela
que Bgoul lui tient la main.
loading ...