Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 313
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0419
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

313

Ast^rr bj^>~ <j)bj$>j ^mJ- ^ *^\$ ^ ciAJô (jl^
J^l r^l» jl^l jL>-! J ^bÛI 1^w\9 \Jj ^\ Jls Lié
\jJcXib ^Jl pJl jl^-U; ^■"■>y0 Ol^a Aj^Ij ALàj ASCL*!^ (jUSil ^ âJu

j^j]^ ùyjl^-l j^tc* utJlj ^j-J^ ^w»! _jL» -xi ^A>iyi J^j^il ^«11 LLU^ l

^__le a-j-X3^ aJJI (J\tr.^=>-XJ)'il j^£=> Olj ^Jj^lW ^ ^rJUsJ

i^J^ ^i-^j Umu ^j-Xfti! l-Xis a*-«^) AciasïJl ajj»xU 3 JjÀÎl <Jj-X2fc>Lù U

U^fT ^v:^ ^J^j LlLsll jtlsJ! ^jL 3 ^^^ri ^ /^i Crt5"-

U» 0K> ^Ull 3 a) Alll Ji ^LIL^ aJI ôjh

avait dit le Seigneur, on ensevelit son corps tout entier excepté son visage.' Et
lorsqu'on présenta le livre aux corps des apôtres purs, l'apôtre sortit sa main du
linceul, le prit, le baisa trois fois en disant : «Sois le bienvenu aujourd'hui à ton
arrivée en ce lieu, ô notre ami, le maître et apôtre pur; certes le seigneur Paul est
devenu le treizième des apôtres, et toi tu seras le quatorzième. Tu t'assiéras (sur
un trône) avec nous et tu apprendras la religion à tes fidèles moines, car c'est la
destinée que t'ont donnée les saints2 et tu en es capable.» Et lorsque les gens
entendirent ces paroles, ils glorifièrent Dieu sur ce qu'avait dit l'apôtre pur au
sujet des instructions du père saint : beaucoup d'orthodoxes rendirent gloire à
Dieu et à ses saints au sujet de leur témoignage et sur ce qui était arrivé dans
la grande ville de Rome.

Et ce saint demeura dans son monastère à chaque instant, continuant ses ha-
bitudes saintes. 11 voyait les péchés que commettaient les habitants du monde en-
tier; il pleurait sur eux tous, et quant à ceux qui venaient à lui, il connaissait leurs
péchés, car Dieu les lui faisait voir en ce monde. Et lorsqu'arriva le vendredi

i. Cette légende doit sans doute venir d'un des évangiles apocryphes qui eurent une si grande
vogue en Egypte : c'est la première fois que je trouve une promesse semblable. — 2. C'est-à-dire les
moines qui t'ont choisi pour supérieur.

40
loading ...