Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 328
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0434
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
328

« 5-

x J^a*=>-I jS U asJl (j, ^^Ixj' j^f jxiL Lj) a) (JUi ^Âiil !-XJbj

Jui Ax^r? c5oyi -Mul v^JI Ïj>))\jj aJI (/ku _ybj Ic^l J ^^alsM j^-?

(JUi ^)k3 ^ <J.jliu (Jn.>- Ajl^juJI

j^l AJi t^JI ^ a) yi5 ^ jAJ |.XJ]^ JL^jw A^iJ!

Ljj ^ jUl |»UI jc^l AJ^y ^1 Jj|/>-^ A-ol^ Axwl

Seigneur : «O maître plein de pitié, je voudrais voir une barque voguer dans
eette vallée et dans ce désert.» — Et le Seigneur lui dit : «Demain tu trouveras
ta demande accomplie et tu verras ton souhait (réalisé).» Alors le Seigneur monta
vers le ciel pendant que (Schnoudi) le regardait; (et) par la volonté de Dieu,
avant l'apparition de la lumière, le lendemain toute la vallée fut couverte d'eau,
et sur cette mer par l'ordre de Dieu une barque vogua. Le Seigneur, comme le
ras, était assis sur la barque (voguant) sur cette mer; les anges avaient pris la
forme de marins; et le Seigneur dirigea la barque et la gouverna jusqu'à ce qu'il
fut arrivé en face du saint qui était debout à prier. 11 se retourna, les vit et leur
dit : «Salut à vous, soyez les bienvenus, ô vous qui nous arrivez.» Et le Sau-
veur, sous le costume du réis de la barque lui dit : «Bonne soit ton arrivée et
salut à toi!» Alors les anges lui dirent : «Prions le Seigneur, car par la louange
tu te fortifieras, ô véridique, et tu vivras jusqu'à l'éternité.» — Et le Sauveur dit
à mon père : «Prends la corde, ô Schnoudi, et attache la barque.» Aussitôt il
prit la corde et ne trouva point d'endroit pour l'attacher, il se retourna et vit un
angle sortant du rocher, il étendit son index et sur le champ la pierre fut per-
loading ...