Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 338
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0444
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
338

E. AMÉLINEAU.

L_j| U ÂJ! ^ o\

j^*9 <ft^Jl JU Jc^jl ^àjUJt^ liLslb ^U] ^c^ij <j1 J^*1 lr> j^jyli

^ytyp &^~y

juJ! Oi jLlsJI 3 -x)^ji J ùU^j ^jLJI L^j ^

^r-Mj jXju Jlij 0])=»-^ juJaIj pJl I3 Ij^s^l L*i£ ^c^I

__Ua-xJJ fT'yj jlà*J ^U) ^V^l^^s^ U*/1 l^jbjj y^aJLr ^jCJ ^

lui dis : «Je suis ton serviteur, aie pitié de moi, afin que je mérite de le voir.» —•
Et mon père me dit : «Demain, lorsque sera la sixième heure, viens et tu le trou-
veras : nous causerons ensemble. Prends garde de dire un seul mot.»1 Quant à
moi, je vins (le lendemain) comme mon père l'avait ordonné, je frappai avec
l'anneau comme d'habitude pour entrer et recevoir la bénédiction; et le Seigneur
remonta au ciel. Alors je pleurai des larmes amères et je dis : «O (que) mon mal-
heur (est) grand en effet, car je ne mérite pas de voir le corps de Jésus le Christ!»
— Et le véridique me dit : «O mon fils, ne t'attriste pas, il te consolera et tu en-
tendras2 sa douce voix.» Depuis lors je l'ai entendu plusieurs fois parler avec
mon père.

Un jour mon père le saint sortit de la caverne avec un visage renfrogné. Je
lui dis : «Que t'est-il arrivé pour être renfrogné?» — Il me dit : «Pleurons sur
nos âmes et sur tous les hommes : il eut été meilleur pour l'homme de n'être
pas né, car voici que le Seigneur le Messie, notre ami, nous a raconté en ce jour
les malheurs et les tristesses et m'a dit : «Raconte ces choses à tes enfants, écris-
les pour eux, afin qu'ils se convertissent et se perfectionnent encore;3 qu'ils pren-
nent tous garde, après avoir entendu cela, de n'être pas négligents et de ne pas

1. Mot-à-mot : ne parle pas absolument. — 2. Mot-à-mot : il te consolera si bien que tu enten-
dras. — 3. Mot-à-mot : qu'ils se polissent.
loading ...