Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 365
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0471
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

365

a_UI J\j aJJI -xs=^ y>j àj^u Jl jjlLJ|? Awj^l aj^ j=^Ji\j ^sdJ

Jl AJâ*j ^Jbj àj^>» è/^-^3 T^^" b^y^ Lui Je- ^=T^

bl ^îl5 ^Ul IÂIL; 3l Jl Jjdl jilU OI3

01 à^yl Lî! JblUl ^"il JUj jjUsH^àj jiiicl Alil illacl eSjJl

<^b^ 1^ ÂsQ^I Oi bulo J^ jAj^j Ul lILjJâ \^
JJ^ Jl ^IL^ js^ Ul j^sil je Ulyj i 01 dUUj ^jJii! vi! y

^Jc>-I «jist* Alil l^-o l3~>Jl ^bl^b jO^JLC ^0 ^Lol^jl bjj-^l ji

à__H u^Ui l^j, I i3^ ^^UL, ^Jb ^J^-l jX"yu»j b^jl j^Jj

A_ciàc A~^~ 3^ ~X*c- Jl I-Xsî>^<j Aj A>-^jli l«aj| Jl^ Jl AJL^]_5 ^^sc^I

sainte et libre, pour le peuple et pour le riche.1 Et celui-ci s'en retourna dans sa
maison en glorifiant Dieu.

Et voici que Dieu opéra de si grandes merveilles par la main de notre père
Schnoudi que la renommée s'en répandit et que sa réputation parvint jusqu'aux
rois; et l'on dit : «Il y a dans la Haute-Egypte un homme appelé Schnoudi : tout
ce qu'il dit s'accomplit avec exactitude.» Et voici que le roi Théodose écrivit une
lettre à mon père en ces termes : «Moi. Théodose le jeune à qui Dieu a donné
la royauté sans que je le mérite, j'écris au père pur anba Schnoudi et le prie de
nous rendre dignes de sa venue vers nous, afin que nous profitions de ta béné-
diction et que tu pries pour nous; car le royaume tout entier attend ta venue, ô
père saint. Et nous te prions de ne pas tarder de venir à nous, nous avons soif
de te voir, d'après ce que nous ont raconté ceux qui viennent d'auprès de vous
au sujet des grâces que Dieu vous a faites. C'est pourquoi fais mention de nous
dans tes prières. Sauve-toi par le Seigneur et la paix.» Et il cacheta la lettre,
la remit à un chambellan nommé Eudoxe qu'il renvoya vers le gouverneur
d'Ansna.2 (Le chambellan) partit pour monter vers le Sahid jusqu'aux pieds de

1. Cela signifie que le sacrifice fut offert par Schnoudi pour le peuple et particulièrement pour le
jeune homme. — 2. Il s'agit d'Antinoë.
loading ...