Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 378
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0484
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
378

E. AMÉLINEAU.

\ij b** Ojâ AJ^jLo à^jJJu rcrj*^ '^srJj ^iSÛI

^jjè pi Jo--^ aL"UJ UV, ajI 3I .J*5^3 Al> a<\Lîo Ijl«sÇj L^j

^b^l Aj Ail A<\L»sïJI ^)L*s^-I 13^ c2-o| j^-c A) Jtij ASw^Vj t__^^ase-J 3I

aJj=» ^j-o ^Ic- jc^. <j\c\\ aIs»-^ jjisîsà ijî aJJI ilLc-jj

^| »J^JUa^ pi ùl AlclcTj OlLu-llI A) ^JLaâ ^^"il f-'ijib <_àJb>. Ij^i Jlij

1^__^V^Mi pJl 1-)Jt> ^Jl LiO^jaî c^-Xj-Xj' ^j-wJl J^^> Jjrfr ^

^Ju^LLC^l ^j^lj^» L1 ^J-XiJl 3I As^ï ^l/ll ^xszJ 3j O^^2^

Jlij Lî^J JjliU jl IL, JUU a^c Jl jjlkJ Âi^-^l (jJyJ! Jl 3U

s-

^VjjJ«Xsi-^ A>^ ùl <J^i Ai-\i (Jl^j^ ^Jl -X^o ^J| ^^iiaJ Ï^^IJ

mélies utiles tirées des livres/ ils en firent leur profit et leur âme gagna de son
arrivée parmi eux. Que ses prières soient avec nous : amen.

Un jour, mon père étant assis dans le monastère, Satan entra suivi d'une foule
de diables, et adressa la parole à mon père avec violence et grande audace. En
le voyant ainsi, mon père fut certain qu'il était venu pour se quereller à cause
des pécheurs,' il sauta sur lui avec colère, le saisit et lui dit : «Qui es-tu pour
avoir tant d'audace?»2 Il le jeta par terre, Dieu lui en donnant la force; il posa son
pied droit sur la poitrine de Satan, et cria à tous ceux qui l'entouraient en disant :
«Levezrvous derrière les autres.»3 Et Satan lui dit : «Depuis le jour où dans ton
enfance tu es allé vers anba Bgoul, tu as commencé de me chasser (et tu as con-
tinué) jusqu'à ce jour!» Et il les laissa aller, et (les démons) s'enfuirent confus et
humiliés.

Un jour se mit en marche mon père saint anba Mardorios,4 archimandrite (de
Faou), il descendait au Nord pour aller vers le roi. Lorsqu'il fut arrivé en face de
notre monastère, il dit aux frères : «Nous allons aller chez le prophète pour lui

1. Mot-à-mot : à cause des gens du mal. Ce passage n'est pas très clair. — 2. Mot-à-mot : qui es-
tu avec cette audace grande. — 3. C'est-à-dire saisissez-les et faites comme je fais. — 4. Ce Mardo-
rios est le même que le Martyrios du texte copte, avec le changement du / en d.
loading ...