Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 383
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0489
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

383

ÂJ^scJj ^J^i U-XC ^s^l 3 àIoIcU, ÀJ^^wSoli OUI

^XlC ^suLxjj ^^ji ^ -clasdl (^) t-^^^Ai cjl <^Lj àJI

ju^ jiy ji^ j^ii Ji j^db! j& ^ â^&ii Aiii Âf*^ j^.^

L^à> ji ^scJ ei^ la9 oi-=rJ c5^/^ ^ ^aslX ^JlJl jlljj

homme, et n'étant pas payé, il l'enferma et le punit pendant plusieurs jours.'
Dans cette ville il y avait un homme qui prenait soin des prisonniers. L'homme
(emprisonné) envoya sa femme près du geôlier le priant d'aller trouver mon
père le prophète, afin que celui-ci envoyât intercéder près du riche, afin
d'être élargi. Et ce geôlier vint à mon père, le pria et lui apprit le malheur où
cet homme se trouvait et la punition (qu'on lui faisait subir). Et mon père, par
suite de la miséricorde de Dieu qui habitait en lui et la pitié qu'il avait de tous
les gens en détresse, envoya dire au riche : «Élargis cet homme, alin que le Sei-
gneur te pardonne au jour de ta détresse.» Et lorsque ce méchant (geôlier) eut
entendu cette parole de mon père, il entra dans la ville, adressa la parole à la
femme et lui dit : «Me voici, j'ai accompli ma mission2 auprès de l'homme de
Dieu pour élargir ton mari, et si tu veux que je t'accompagne chez le riche, je
désire être avec toi et satisfaire ma passion.» Et cette femme qui était honnête,
point passionnée, pleura beaucoup et dit à ce méchant : «Vraiment, pas un
homme ne m'a connue que mon mari.» Et elle alla trouver son époux et lui

1. C'est-à-dire qu'il lui donna sans doute des coups de bâton. — 2. Mot-à-mot : j'ai exécuté la chose.
loading ...