Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 391
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0497
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

(jUb^ ï.aS>{ji\ C>\j <jU))1 CJ\j> 3 i^J* âLaC Ju* ïfèSl}]

jl^l 3 Us ajI J^i AlA ^ ^ Lj Ul jo-Iç, pi 3

S' V

s-A_^.L 01 ^iji |C wVj^X^i J^-jlow wXjUJI ùlSj l^iSOj àj^Ls^i

s-

Aj (--Z>~j}2^l bjU/ ^JkSîÀj ^Jo ijLj'il

J_^U 01 ji^-J! Jis pi 3 SÏ^jj J

L_^j Ul a±ia ^ IJxijb l^Jj a) ^Jl^ lUU aUI ^,UU.

Moïse, existe encore aujourd'hui. Et voici que les évêques, les prêtres et les moi-
nes hérétiques allèrent trouver le gouverneur d'Ansna parce que mon père
les réprimandait, afin de les faire se convertir, car il aimait toutes les créatures
de Dieu, et ils dirent : «Voici que Schnoudi vient de tuer en un seul jour un
homme et une femme.» Quant à mon père, il n'y fit aucune attention, car il
aimait ardemment le martyre. — Et maintes fois il demandait à Dieu à ce sujet
d'être frappé de la maladie du juste Job. Et voici que mon père, avec la volonté
de Dieu, alla trouver le gouverneur, et plusieurs grands personnages d'Akhmim
et du royaume accompagnèrent respectueusement le véridique pour parler en
sa faveur. Et le gouverneur était un homme violent, et il voulait se laisser cor-
rompre pour l'élargir; mais les grands et les riches personnages soutinrent sa
cause et ils témoignèrent en disant pour lui : «Cet homme n'a rien fait qui mé-
rite la mort.» — Et l'émir parlait à mon père comme à un malfaiteur et un
meurtrier, en disant : «Qui es-tu pour tuer un homme et une femme en un
seul jour?» — Et le véridique dit : «Comme Samuel j'ai adressé la parole à
Dieu; il a tué Agag, roi des Amalécites, et Dieu lui compta cette (action) comme
loading ...