Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 402
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0508
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
402

E. AMÉLINEAU.

âX_^Jl) ^yUl l^pi ^rU, pJI Lfelfe juJ! 01 a) J15j ^jdWil
Jl5j L~>- J^i j^Ij Lu! aH JtSj Jj^ J| ^jjJLa^il jAJj 3!
U Jj; je A^ll 3 ^ aDI 0! Lw! Jli ^ ^\ J^U 61

,»x£»J1 ^*a.{^ A^e Aj^Is^j AsulJ (J^j Âl~si.1 AL>U)1j ^j»^ J>^*ji>1 JH^

Jjb Lui \ c^c^-\ Jlij <j] j»1ji J-wJ-1 ALy^i ^jjjLa/il «JO j ^/^^

V^jJLapU <j1 Jli Ï^UI J^j j*j 5j,s£ ÏS$%\j <J1 ^Aà.) J^> ^

^ÇvUc- ^jy^

--A*\Lac Àr'H C^àU <3l ALislb Jli^ ^il^j J^lj Lui ^C^l _X.s=r~9

-Xj"il ^J1 Â^jJiU (jAse^l^c Aj^j ^J.:lc ^T-x; t^UjJl tjALS ^ ^£j>- Ua>-

anges vint près de nous; il monta à l'autel avec mon père le véridique et ils
s'entretinrent de la gloire des habitants des deux. L'ange du Seigneur pinça le
côté du psalmode et lui dit : «Voici que le Seigneur le Messie est ici aujour-
d'hui.» Alors nous sonnâmes la cloche de la prière et mon père ordonna au
psalmode de chanter : il se nommait anba Daoud, et il chanta de beaux chants
et dit : «Voici que ton apparition est sainte, ô mon Dieu;» et aussi : «Certes Dieu
s'est arrêté dans la réunion des dieux. » Ensuite il récita ce qu'on raconte dans le
psaume,1 et il l'orna de beaux airs. Et nous, nous le suivions, nous lui répondions
et nous nous associons avec lui. Alors le Seigneur le Sauveur loua ce psalmode
devant mon père à cause de ses beaux chants et lui dit : «C'est bien, ô maître
anba Daoud.» Ensuite le Sauveur monta vers le ciel et les anges le glorifièrent.
Après la prière mon père parla au psalmode avec une grande joie, le félicita,
lui donna contentement et lui dit : «Certes le Maître des maîtres a dit : c'est
bien, ô maître Daoud!» — Et le vieillard2 anba Daoud se présenta avec modestie
et dit : «En vérité j'ai obtenu une grande faveur, j'ai goûté une grande joie de

1. C'est-à-dire continua le psaume jusqu'à la fin. —
honorifique correspondant aux profès.

2. Le nom de vieillard est un titre purement
loading ...