Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 407
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0513
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC. 407

! jjj aU 3 ^sûl Us, a!U~ 3 1^t>lU (JUI JJ1 01 bU

(^^,«r>~ Ai —aS ^jZjZJia iJ^.j\j (^*~

1 b \j>Sjb (jAJb U Jlàj AJlsff ^ààj c-^ll
£^>1 U cS^l J^Jj, j* J>*>J* <jî Oi Â^JI J—^-i ^ pJl

J^j ^ Àj^iII ^-o bU^; ^Laiil -x9 0& 01 ij^1 ^j^-^^- y* ^^1

cS^J ^» j^l ciUJ 1 j) Ai Jli, j^i.1 JuLJs c53 ^ io^c J

1__; i» J\àj jJùi) ^USl ^ j^el aUI ^ ajj^ cSjJI jUJ»!

Lj^JI foO ^ j^U ^1^ bl jAzsT-j jsZjJ Ijj l5-x^

01 £^1 JUs JUbJÛ OU j| J^Jbl a) Jlis U^aLj l£ ^OlJ J\r»

J__s^jU ÂjlsL j,s£ A) JUg Jc^ji eb*:£ ^bJl ^ t5JJl o^lr5^

si tu me rends propice le cœur de mon père1 en ce jour, afin qu'il me pardonne
et me fasse grâce pour ce que j'ai commis et me laisse rentrer dans ma cellule,
je tiendrai à revenir pur près de toi et l'on sera content de moi en tout état.»
Il parlait encore que l'ange du Seigneur vint à ses côtés et lui dit : «Qu'as-tu
ainsi, ô mon frère, pour être (si) troublé?» — Et il lui dit : «Mon malheur est
grand aujourd'hui, ô belle figure, car mon père m'a chassé de l'assemblée des
frères, et je ne sais ce que faire : je désespère de sauver mon âme. Oh, que mon
malheur est grand, si je me suis coupé tout espoir de pénitence et s'il ne me reste
plus de retour (possible)!» — L'ange lui répondit et lui dit : «Si ton père te reçoit
une autre fois, garderas-tu bien l'engagement que tu as pris envers Dieu, comme
tu viens de le dire?» — Et (le frère) tomba aux pieds de l'ange et dit : «Oui, mon
seigneur, si l'on me fait miséricorde,2 je l'observerai et le garderai.» — Et lors-
que l'ange parlait au frère (comme celui-ci nous l'a raconté), il était vêtu d'un
habit de moine. Et l'ange lui dit : «Va, ton père te recevra.» — Et le frère dit :
«Certes, les gardiens qui sont à la porte m'empêcheront d'entrer.» — Et (l'ange)

i. Mot-à-mot : si tu contentes le cœur de mon père à mon sujet aujourd'hui. —
tu me fais atteindre ta miséricorde.

2. Mot-à-mot : si
loading ...