Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 416
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0522
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
4i 6

E. AMÉLINEAU.

O^WI 3 f*°J> 3 ^ ajI ÂMJ1 ^OUib

a—9 ObJl x> ^.xj 01 j^c àoj]\ 3 àJjIcj àJjLc 0& ^i! 01 (jAl

û>y db ^ <ji ii«Ji j^t *w &^ji ji j>, oy 3

^-11 ^j^aJ^ ^J.*aJl i^JiZ* Aj-Xj ia^i ui^l 3 C^^ *«J4*âJl

3 I—à>w\s^ ÀWàJI ^ ^jJI Â^U)! u^L &j^J\ 磫 \J jAJVJ1
lôl^ l—r j,ï yaci a^UJI ! jj» J1 3-x^1 ibU aIII JLi £^1

cj° 1^*" ^ ^> ^ -Vb uT^^^ J Aik^l t-^ll dJX

^ U àiâ dy) iSàJl îôâ> AJ Jl9j À\£UJl vJ^U 01

AJ> JJj A^UJI <j1 Jj,L, ^Lb ^^ <3l J1 Aj J^l AàLu^I x
JUiSj 31 jul b Cj^J! dbl pJl cil A) JlSj

Satan n'obscurcisse pas votre esprit avec de vaines visions (où il vous dit) que
(ce frère) rompt son jeûne; car Satan veut vous faire haïr votre frère. Je vous
ai recommandé dans le neuvième canon1 de n'ajouter foi aux visions, quand
vous en aurez, que si vous voyez les saints et le signe de la croix.» Mais ce frère
priait ordinairement dans la campagne sans que personne le sût; pendant l'hiver,
il descendait dans un cours d'eau froide et priait du soir jusqu'au lendemain;
pendant l'été, il allait creuser un trou dans le sable, y descendait, étendait les
mains en forme de croix et priait le Seigneur. Et lorsqu'il eût entendu le véri-
dique demander ce fruit, c'est-à-dire une pomme, qui ne se trouvait pas là, il
pria le fils de Dieu, disant : «Guide-moi vers ce fruit, afin que je le donne à mon
père et qu'il s'en nourrisse.» Et voici que l'ange du Seigneur l'enleva dans le para-
dis et il nous a affirmé ceci : «Des saints nombreux vinrent me saluer.» Et l'ange
du Seigneur lui montra le fruit et dit : «Voici ce que ton père a demandé : prends-
en ce que tu veux.» Alors l'ange l'enleva et le conduisit à mon père avec grande
joie : (le frère) donna le fruit à mon père qui baisa sa tête et dit : «Je suis per-

1. Sans doute le neuvième chapitre, ou le neuvième article de sa règle.
loading ...