Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 421
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0527
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
MONUMENTS, ETC.

42 1

JJJI i U1 iju. ^JJ! lM JLJI 4yb f> y> j-jlrtî aULj aJ! LK

Oi cSj^I b Ijasï Jli^ «jî v^-^ ^! ÂS5^U Cà&jï\ ï£%\ ja

1__JL! I jjbj çC"4^ 3^^^ Us-^i y> LJl 1^1 ^H-xïil ^yb

^Jcs-^Jl ^ib ^**Jl1 4»x4J ^r*"^l? ^Mt)^ uJ^j-**^ ^ILx/ ^^J»!

3 jcy__^ JbJ L^ki 01 l^sll 1<M Lajil 4ji> 01 JiJ ^ril

^LJI j^jJI 4jà> 01 ^ysCll Lie L»^ 3 L^Ul!

^1 ^d^l A^âsJ^o ^ ôbS^jl U c-^Jl ]^£lU 0"i|_5 jf^l

j^j-^U jibj jls^l Ic-Vj c53J1 c^5^ ^ lS?-^ J^àj 1^^/^r

virent, ils s'inclinèrent devant eux avec vénération, reçurent leur bénédiction, et
les saints partirent pendant que mon père marchait avec eux. Lorsque le matin
fut venu, nous nous rendîmes tous auprès de lui et nous l'interrogeâmes en
disant : «Quels sont ces grands hommes qui sont venus vers nous cette nuit?
nous n'en avons jamais vu de semblables, ni (rien de) pareil à leur piété, à leur
politesse, à la gloire de leur costume; et ce costume ne ressemble pas au nôtre;
en vérité, ils étaient comme les anges lumineux du Seigneur.» — Et mon père
répondit en disant : «Glorifiez Dieu, ô mes enfants, car ces saints qui sont venus
vers nous sont Jean le Baptiste, le cousin du Messie, Élie le batelier, le héros et
le cocher d'Israël, Elisée le prophète, son meilleur élève : c'est l'homme chauve.
Et voici que ces grands prophètes ont désiré nous voir pendant que nous réci-
tions et exposions dans nos cellules (ce que nous avions appris, et ils ont voulu)
prier dans notre assemblée, et voici que s"est accompli pour nous ce qui est
écrit : «Voici ceux que les anges ont désiré voir.»' Mais maintenant remerciez le
Seigneur pour les dons qu'il nous a faits.»2

Un jour il alla vers le nord visiter son ami le prophète Abou Johannes3 le

1. Matth. XVIII, 10. Le texte est un peu altéré. — 2. Ps. CXV, v. 3. — 3. C'est S* Jean de Lycopolis.
loading ...