Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 426
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0532
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
426

E. AMÉLINEAU.

Je-jJl jAJj l^jj Jl jjlc^j X) AJ^i*< y^k) Jj yb^Jj "(M*

3 ^?^r"^? ^^"^ |j jc^J_^ "i,! Ajjj l^3]?

^1 ^ i eU=rî UL, JU. Je Ai)! O^L ^ ^jjj J\

y«w\A)

A^>L*^ A.»y.o y^ -^s, uito j^-o >_yy« aji a&j^Ij yi&s a^j^iu

àjjJjSL^ij jl^kJl ^J;\^=> L)j A^se?^ à^eA; (Jl^)! IwA^Jj Jl AjJ»],

dlll! y Ijtfî Jjuj; LîbJ aJ! yis, Aie y^ jAiLl Jl y^Jj 3

Mar Yusab et Akhnoukh l'accompagnaient. Ils arrivèrent sur la rive du fleuve
et ils entrèrent dans la ville sans barque et sans batelier : ils se rendirent à la
maison de ce païen, et les portes de la maison s'ouvrirent l'une après l'autre.
Ils entrèrent, ils prirent (les idoles), les mirent en pièces, les jetèrent dans le
fleuve; puis ils retournèrent sans barque et sans batelier, personne parmi eux
ne parla et ils arrivèrent au monastère bénissant Dieu sur toute chose.

Et lorsqu'eut lieu la réunion des Pères dans le concile d'Afsis (Ephèse) pour
faire cesser Nestorios l'hypocrite, les grands du palais s'avancèrent et dirent au
roi : «Il y a dans la Haute-Egypte un prophète honnête, nommé anba Schnoudi,
qui voit tout ce qui doit arriver avant que cela n'arrive.» — Et le roi dit : «Peut-
être est-ce un ange!» — Et ils lui dirent : «En vérité, il est né des hommes,
comme nous. Et certes, ses prières, ses jeûnes, ses veilles, ses politesses sont
arrivées au Seigneur. Et pour cela envoie-le chercher en compagnie d'anba
Cyrille le chef des évêques d'Alexandrie pour découvrir et discuter l'hérésie de
Nestorios.»1 Aussitôt il l'envoya chercher, lui et le patriarche, ils se hâtèrent
de marcher, ils parvinrent au roi, le saluèrent et le prièrent en disant : «Que

!.. Mot-à-mot : l'état de Nestorios. On remarquera ici la double orthographe du nom de Nestorios.
loading ...