Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 446
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0552
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
446

E. AMÉLINEAU.

j^Jl 3 j\^J Ole>».J ^y* Jiy*^ Oliaxl)! jU wXstJ Ui (J^iaJ OjssJ

u^*__stiJ! Ast^Jl ^1 3! ij1^^ Ol>~-*J& ^>^"L?

> » ^ t • t

à__C^ll ^-jjj 61 3^ <J -Vb ^ I?-^ jd^l j <j1 j=tJL?

^pCT k-èp-'il !*Àà> ^r^li Lx* O^J tecXkti

OU! aj! 3!

fi* Ç' ^- M

M fi' »? fi' * S* *

<xAJ.l &\Lc)j (jdUj àse^»)y ^Jc "-ijyjj 3^ Cr^3 ^J^V^ j! i^v3^

v fi*

jaUj a jjlLU, ^oJ! t-^o-La) ^ILc-J* ^iSCJb] ^Jx=^ jWJ 0^%>1?

séduis plus les gens.» Aussitôt le diable devint comme une colonne de fumée,
s'éleva dans l'air à la vue de tout le monde et se dissipa comme une vapeur.
Alors mon père entra par la porte de l'église; toute la foule le suivit, il la prêcha
bellement et leur défendit d'écouter désormais Satan jusqu'à l'éternité. Puis mon
père revint au monastère, et on glorifia Dieu et ses saints. Et mon père me dit
en confidence : «L'archange Gabriel m'a fait entrer dans la ville et m'en a fait
sortir sans barque, en me tenant par la main droite.» Que son intercession soit
avec nous : ainsi soit-il.

' Une fois vint à lui un homme très affligé et il pria mon père anba Schnoudi
en disant : «Fais-moi miséricorde, ô mon père le prophète qui vois (tout) avec
vérité : mon créancier a jeté mes deux fils en prison pour la somme de cent qua-
rante dinars, et si je tarde (à les payer), mon père, il les emmènera dans sa pro-
vince et pour récompense des peines que j'ai prises pour eux, je les perdrai.»1
Mon père eut pitié de lui à cause de son humilité et de ses instances, il lui donna
les cent quarante dinars. Le pauvre (homme) les prit, les remit au créancier qui

I. Mot-à-mot : et mes peines pour eux finiront par la perte.
loading ...