Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 460
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0566
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
460

E. AMÉLINEAU.

^ ^—Jl AJb l^j) ^r)^- ^1 jbi,^ L^ji] ^Ul J ^aiî

.su^b <J! jb! AJb ^U-l Ir^^j» ^ ^r~* J

U

^bUJl A^-vd! ,__,s£ ^-JlsïC Âv^li l-^=»1^> ^jJ^j lÀibj (^f^^ ^j! Asï*

A—^SàJ! jjb Lj! yb jj^ AJLJy 3 Ai)! ^~~<> ^xhj^. U!

J^J-! ^LaÂj> cSjJ! 0^=J LI ! j^bj Jj! J b ^~=-! Jlsj b'JùC ^j^i^l

signe du salut et ils lui rendirent le salut.' Je lui baisai alors la tête une seconde
fois et je lui dis : «Apprends-moi les noms de ces saints, car vraiment ils m'ont
plu à cause de leurs traits et de leur beau costume.» Et à cause de mon insis-
tance il me les indiqua tous par signe un à un et me dit : « Le premier de ce rang
est anba Blamoun, le père de Faou;2 celui-ci est son fils anba Pakhôme qui parla
plusieurs fois avec le Seigneur; puis le fils de Pakhôme, Théodore, le beau, le
sage, le modeste;3 cet autre, c'est Horsisios4 surnommé l'israëlite, l'égal des
anges; cet autre est anba Victor avec qui j'allai au concile; celui-ci est Jonas le
moine de la laure de Bakhanès5 qui aima la société des purs; celui-ci, c'est anba
Badronios'' qui glorifia Dieu dans ses chants; celui-là est le vieillard anba Daoud
que le Seigneur a loué près de nous, en disant : «Tu as bien fait, Daoud;7 cet
autre est anba Khérémon qui jugea selon la vérité;8 celui-là est anba Phassari-

i. C'est-à-dire portèrent la main à la bouche et au front. — 2. C'est le maître de Pakhôme et le
véritable fondateur du cénobitisme. — 3. Sa vie, que j'ai copiée, se trouve dans les manuscrits de la
Vaticane. — 4. C'est celui dont on a parlé au commencement. — 5. Il en est question, je crois, dans
le cynaxare. — 6. Sans doute Pétronios, l'un des successeurs de Pakhôme. — 7. C'est celui dont il
a été question dans le cours de cette œuvre. — 8. Le nom ne m'est pas inconnu, mais je ne sais du-
quel il s'agit.
loading ...