Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 464
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0570
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
464

E. AMÉLINEAU.

1J\__à> J^li^i <^-\,~>- t^9^JI âj^lj ^>Ue)| li^a=>»

<y*J ^j<~J C^)\ ASo.MI»1 ^j^J J^l> ^ cSjJl

^«jUI c5-X^r>- "-r^^ lJ^"^ (Jj* A-s£ (^j^l AJUa*j ^jAsîJ ^JnS^L^ ^\

3 3^ 1—^£=>J»I Ali! ^ ^j^j ^LiL^ 3"i

^ic AjwXi c-^à ^ài]^ ^Jûl Ju 2 3J 3^ L Op»

Jlsj 3I Ju9 civ>L ^-xill o\ ç Ojfi ÏJ)\ J\sj ff°x'.

3]_9 Âj^Ij -XsîJ Ot> L_Lj AïjLc <jl*JJ 3I Ôl AJL^L* ^\ ft^-Jj

sera séparée de mon corps, elle se fendra en deux, comme un livre que Ton
ouvre : et celui qui guida Tobit fils de Tobie dans le pays étranger, c'est-à-dire
l'archange Raphaël, tu le verras marcher devant toi et devant ceux que tu auras
choisis, jusqu'à ce que tu arrives dans ma demeure, sans barque, et fais-moi le
plaisir pour l'amour du Seigneur, d'enterrer mon corps malheureux, parce que
je suis orphelin et n'ai personne au monde que Dieu seul. Alors s'accomplira pour
moi ce qui a été écrit : «J'augmenterai tes bénédictions.» Et j'ai confiance que ton
cœur trouvera du repos, ainsi que ceux qui viendront avec toi : le Seigneur vous
récompensera de votre charité et vous accordera votre récompense.» Alors mon
père admira les douces paroles de Mar Thomas, puis il s'attrista beaucoup de ce
qu'avait dit le saint : «Je ne tarderai pas (à mourir) ou plutôt je survivrai(?);» il
frappa ses mains l'une contre l'autre et dit : «Que la volonté du Seigneur soit
(faite). » — Puis le saint solitaire Thomas baisa mon père et lui dit : «A partir d'au-
jourd'hui je te confie à Dieu jusqu'à ce que je te rencontre dans l'assemblée des
saints.» Alors mon père le quitta, revint à sa demeure et se livra à ses adorations.
Trois mois après, alors que mon père, ayant fini sa prière, était debout près de la
loading ...