Amélineau, Emile  
Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction (Band 1): Monuments pour servir à l'histoire de l'Egypte chrétienne aux IVe et Ve siècles: textes et traduction — Paris, 1888

Seite: 466
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1888bd1/0572
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
466

E. AMÉLINEAU.

pUl 3! a) JUà L^y bt>i1 ^ bi^ ^sT aj J^i 1 3

^ jjjj Jj^l ^c-9 ^J)L tS jb ^ ^1 3! Jc^oé iui^ ^sbll
0];bi ^ ^1^1 JuJI JJ AJl ^ ^1 x-b J;b J^i;

AiSu-M^ ^-^1 <-V-^ -x*^? ^l?^ ^^-«1 ^ Jjb ^Jl

** S'

l^xs^j ^\Lâc. J^s^i Ayijj t?JirT ^ ■^j'f bjj a^b l?^^ â^'il ^1 Ic-Xi

*■

Jl_jU]; £b&1 ^juj <yi ^sb ^ aU j^»»1 hj^ j^j ^jijjj ^1

aJJ! Ij-vsS tjfc> bxjb ^v*îji jb ^j^»9 a-x^j ^-xi»

fruit délicieux; suis-moi.» Il entra près de l'autel, il fit la prière avec les trois
fervents et ils s'en allèrent de suite suivant l'ange Raphaël qui marchait devant
eux, jusqu'à ce qu'ils arrivassent à la porte de la demeure (du saint Thomas)
sans avoir eu besoin (de) barque. Mon père entra le premier et dit : «Bénis-
moi.» Il entendit le prophète David qui disait : «Béni soit celui qui vient au
nom du Seigneur!» Puis il embrassa le Seigneur bouche à bouche; le prophète
David frappa sa harpe et chanta en disant : «Nos bouches sont remplies de
joie, et nos langues d'allégresse.» Alors le Sauveur le Messie monta au ciel
avec ses anges. Mon père appela les frères qui récitèrent (des prières) avec lui
pendant longtemps, puis ils préparèrent (le corps), l'enterrèrent avec un bel en-
terrement et revinrent au monastère sans barque. Personne n'ouvrit la bouche
et ne parla, car l'archange Raphaël les précédait et dans sa main était un sceptre
de feu qui éclairait leur chemin.' Voilà ce qui est arrivé, (et je vous l'ai dit) afin
que vous glorifiiez Dieu et ses saints.

Et voici que je vous ai raconté tout au long2 les merveilles et les vertus de
notre père, le prêtre grand, le saint anba Schnoudi le législateur, l'apôtre, et

1. Mot-à-mot : qui éclairait devant eux. — 2. Mot-à-mot : j'ai expliqué, dans le sens propre du
mot dérouler.
loading ...