Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: xxiii
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0028
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PRÉFACE. uni

cours de XEtat des provinces d'Egypte, C'est alors que le Recen-
sement général de ïEgypte m'a été d'un grand secours. Ce Recen-
sement a été fait sous la direction d'un Français, et d'après la
méthode européenne. 11 contient tous les noms de lieux, même
des plus petits qui se trouvent en Egypte : les villes, les simples
nahiehs, les 'ezbehs, les na'gas, etc. tout endroit où s'est formée
une agglomération quelconque de population y est nommé. Un
tel ouvrage m'a été du plus grand secours pour un pays où les
noms se sont si bien conservés. La vérité m'oblige cependant
à dire que cet ouvrage, entrepris avec des idées si larges, a
beaucoup souffert dans l'exécution. Ainsi, dans les deux volumes
qui le composent, très souvent les chiffres ne concordent pas;
de plus, dans les deux parties arabe et française du second
volume, certains noms de lieux qui se trouvent dans une partie
ne se rencontrent pas dans l'autre. De telles erreurs sont pro-
fondément regrettables dans une œuvre de cette sorte, et il est
malheureux que cet ouvrage si utile n'ait pu atteindre le degré
de perfection qui l'eût rendu entièrement scientifique. Malgré
ces imperfections et malgré aussi l'étrangeté des transcriptions
Irançaises, où quelquefois le même nom a des prononciations
différentes, quoique l'orthographe soit identiquement la même
en arabe, je m'en suis beaucoup servi. J'ai fait peu d'usage du
premier volume; je me suis au contraire beaucoup aidé du
second, qui contient une liste alphabétique de tous les centres
de population de l'Egypte, avec l'indication de leur nahieh, de
leur district, de leur province, leur population et les autres
particularités relatives au degré de civilisation apparente auquel
ces lieux sont arrivés.

Les géographes arabes m'ont relativement peu servi. J'ai
consulté Ibn Haukal, Àboulféda, Yakout, Edrisy, Makrizy et les
autres géographes publiés à Leyden par M. de Goeje. La raison
loading ...