Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: xxvi
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0031
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
xwi LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

l'archevêque Théophile. Donc nombre de villages oui eu cette
cause de leur ruine.

Ensuite l'incurie des nouveaux maîtres de l'Egypte a laissé
s'accroître les marais, qui ont toujours occupé une grande partie
de l'Egypte du Nord. Des cantons qui étaient demeurés très
peuplés jusqu'à l'arrivée des Turcs, ont été submergés entière-
ment par les eaux. Ainsi le lac Marœotis, à l'ouest, et le lac
Borlos, à l'est d'Alexandrie, dont les bords étaient autrefois très
peuplés et sont maintenant presque déserts. Les progrès de la
mer ou les inondations ont en outre été une autre cause de dé-
population. C'est la cause de la ruine de Péluse, et aussi, à en
croire Cassien, de l'ancienne PanéphysisIl est facile, en effet,
de comprendre comment certains cantons d'un pays où l'on ne
vit que de culture, aient été abandonnés par leurs habitants
quand la culture devient impossible. Si l'Egypte avait eu alors
un gouvernement qui eût pris à cœur les intérêts véritables du
pays, ce gouvernement eût réparé ou reconstruit les digues,
entretenu les canaux d'irrigation, qui sont une question capitale
pour l'Egypte, refoulé la mer dont les envahissements étaient
la ruine de cantons entiers, ou tout au moins il se fût occupé
de combattre les dangers résultant d'une grosse tempête, et de
l'envahissement des terrains par les eaux salées. Mais, au lieu
de cela, les gouvernements qui se sont succédé en Egypte,
depuis la période romaine, n'ont rien ou presque rien fait pour
le bien de ce pays. Sous l'époque byzantine, les empereurs et les
éparques du pays d'Egypte avaient bien assez à faire d'envoyer
leurs soldats contraindre les moines à signer sans cesse de nou-
veaux formulaires de foi. Plus j'étudie cette lamentable histoire,
plus je suis persuadé (pie la division qui éclata au concile de

" Cassien, Collatiories, VII, cap. 96, et XI, cap. 3.
loading ...