Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 2
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0045
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

cinquième jour du mois de Babah, clans la Vie des deux saints Abla
et Abib. Abla était natif de la ville d'Akhmîrn; ses parents l'ayant
fait instruire clans les sciences de l'Église, il résolut de se faire
moine, se choisit un compagnon nommé Abib, et, dit le texte,
ails sortirent, ils se firent moines dans un monastère et se mirent
à faire de grandes dévotions W ». Après la mort d'Abib, Abla ce se
rendit à la montagne d'Abloug, où se réunit à lui une grande foule (2> ».
Ce sont les seuls détails qui soient donnés sur cette localité. Je dois
ajouter cependant cpie l'époque de la vie d'Abla est déterminée par
le Synaxare qui dit expressément que ce saint vivait au temps du
grand Macaire de Scbiît (Scété), et que celui-ci lui écrivit une
lettre après avoir entendu parler de ses vertus. Ces paroles font
supposer que le monastère d'Abla n'était pas près de Scété et que
par conséquent il faut placer Abloug dans la Haute ou dans la
Moyenne Egypte. En outre ce village devait être situé assez près
de l'une des deux chaînes de montagnes, car les Egyptiens avaient
coutume de nommer les montagnes d'après le nom des villages
situés auprès.

Dans VEtat de l'Egypte il n'est fait aucune mention de ce nom,
et l'on ne rencontre aucun nom semblable. Dans le Recensement

r

général de l'Egypte, le seul nom qui se rapproche de celui-ci est le
nom d'Ablak cpii désigne unenazleh de la nahieh de M.agris, district
de Douer, moudirieh d'Asiout habitée par 23o Bédouins. Ni
Quatremère, ni Cliampollion, ne connaissent ce village.

Abou-el-Hîd, <Xa^1î

Le nom de ce village se trouve dans le Synaxare, au vingt-sixième
jour de Kihak. 11 y est fait mention d'Anba Harakioun ce qui fut
sacré évôque sur le siège d'Abou-el-Hîd, du district d'Alexandrie,

(1> Synaxare, a5 Babah : l^-^ W^-s h r â-^Ut *j I*-*-*-?-1-* J*?- cil.

L^Jic l£~j IjtAja.; HjLjoJI jiuo i, i'-'i Cf. Recensement général de l'Egypte,

« Synaxare, a5 Babah : *~<d t. I, p. 465 et t. II, p. ir.
loading ...