Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 4
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0047
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
h LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

compagnons prirent leurs chevaux et les cachèrent dans lés clos
et les plantations pour se dérober aux ennemis; puis ils marchèrent,
pendant la nuit, vers le grand fleuve d'Egypte, vers Aboït, où ils espé-
raient être en sûreté W< ti Mais un chef de partisans les dénonça et ils
furent massacrés. Lorsque cette nouvelle parvint au général Théo-
dose et à Anastase qui se trouvaient alors clans les environs de
Niqious, ils se rendirent à Babylone et envoyèrent le général Léonce
vers Aboït: ce Celui-ci était un homme obèse, sans vigueur, igno-
rant la pratique de la guerre. Voyant que l'armée égyptienne et
Théodose combattaient les Musulmans et qu'ils sortaient fréquem-
ment de la ville de Faiyoûrn, pour prendre la ville (?), il retourne
avec la moitié de ses troupes à Babylone, pour rendre compte de
la situation aux gouverneurs, tandis que l'autre moitié restait avec
Théodose n

Ces détails prouvent bien, ce me semble, qu'il faut chercher
Aboït dans celte partie dè l'Egypte qu'on nomme « Egypte du Milieu i>:
Cependant M. Zotcnberg a cru qu'il s'agissait d'Aboït k^j ou tvjjl
des géographes arabes, dans le canton d'Asiout à l'orient du Nil'3'.
Je ne peux souscrire à cette identification. Tout d'abord, dans les
passages que j'ai cités, il s'agit bien du Fayoum. Par contre, quand
il est dit que les compagnons du général Jean se mirent en route
pour le grand fleuve d'Egypte, vers Aboït, le mot et Egypte d signifie
ici la Basse Egypte, au lieu de l'Egypte en général, car il ne faut
pas oublier que le Sa'id ou la Thébaïde avait un nom particulier et
que, notamment dans cette œuvre, la Haute Egypte est toujours
désignée par ce nom. Par conséquent on ne peut s'empêcher de
croire que, dans le passage cité, il ne s'agit pas de la ville de Baouît
près d'Asiout, mais d'une autre. Or l'Egypte nous offre bien deux
villes de ce nom, l'une près d'Asiout, l'autre dans le district de
Behnésa, près de Bousîr Kouridis, au dire d'Yakout. Ce doit être
de cette dernière qu'il est question dans la Chronique. J'ai moi-

(l> Notices et Exlr. des Mss., t. XXTV, ae parliej p. 555-55G. — w lbid., p. 555
pt 55C. — p> lbid., p. r)55,nnlc.
loading ...