Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 9
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0052
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 9

Memphis,.elle est encore plus à l'est. Il faut donc reconnaître trois
villes d'Abôusîr désignées dans les documents : ces trois villes se
retrouvent ou se trouvaient en Egypte, plus deux autres villages
du même nom qui ne sont pas indicpiés parles documents.

En effet, Abousîr d'Eschmounein, celui cjui était situé à l'ouest
de cette ville, n'existe plus : il n'en est fait aucune mention dans le
Recensement de VEgippte, ni même dans l'Etat dressé au xivc siècle.
C'est du moins mon opinion, car on ne peut appeler située à l'ouest
d'Eschmounein une ville comme Bousir-Kouridis qui se trouve dans
la province de Behnésa, maintenant province de Bénisouef, laquelle
serait ainsi au nord et non à l'ouest d'Eschmounein. C'est de cet
Abousîr qu'il s'agit, lorsqu'on parle de l'Abousîr bâti dans la partie
élevée de l'Egypte. Je ne peux savoir quand et à quelle occasion
il fut détruit; mais je ne peux croire que ce fut à cause de son
soulèvement contre l'empereur Maximien, comme le veut Zoëga^;
car le Synaxarc nous aurait avertis de cette destruction. Quant à
l'assertion d'Ibn Haukal, qu'à côté d'Eschmounein, au nord du Nil,
était une ville nommée Abousîr où fut tué le khalife Merouan'2),
je crois que cet auteur s'est trompé parce qu'il n'avait pas assez
présente à l'esprit la situation d'Abousir d'Eschmounein. Ce ne fut
point là d'ailleurs que fut tué le khalife Merouan, car d'autres textes
sont formels pour nous assurer que le dernier khalife de la dy-
nastie des Omrnyadcs fut tué à Bousîr-Kouridis dont je parlerai
bientôt.

Les villes ou villages du nom d'Abousir encore existants sont au
nombre de cinq, à savoir : i° Abousîr ou Bousîr-bana, dans le
district de Samannoud, province de Gharbyeh, qui compte 5,359 ha-
bitants ('^ : c'est de ce gros village qu'il s'agit quand on parle de
Bousîr du Delta, du nome de Bousîr, et c'est de lui qu'il est question
dans la plupart des passages de la Chronique de Jean de Nikiou.

m De origine et usa obeliscurum, phiques et hist. sur l'Egypte, t. 1, p. 312.
j). a 88, noie 3i. < !) Recensement général de l'Egypte-,

m Cf. Qualmmèrc, Mémoires géogra- t. Il, part, fr., p. s>.o, cl pari, ar;, p. w.
loading ...