Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 12
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
12 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

vince d'Asiout, possède une poste, un télégraphe, une station flu-
viale pour le service des bateaux à vapeur et une école. La popu-
lation atteint le chiffre de 10,770 habitantsW. Elle est citée dans
Y Etat de l'Egypte pour une contenance de 11,970 feddans et une
redevance de 38,i5o dinars qui fut ensuite abaissée à 2 2,5oo(2).
On voit que c'est encore une ville importante.

Ghampolliôn® et Quatremère ^ l'ont parfaitement connue et
identifiée; mais Ghampollion a tort de la placer au nord de Qos-
qàm; c'est au sud qu'il aurait dù dire : son erreur provient de la
mauvaise position assignée à Oosqâm.

AbR.UIVT,

Le nom de cette localité nous est parvenu dans les Actes d'Aba
Noub que nous a conservés un manuscrit arabe de la Bibliothèque
nationale. Aba Noub, après avoir été envoyé à Antiochc par Arien,
gouverneur d'Antinoë, est revenu dans cette dernière ville; et, pen-
dant qu'il est en prison, il reçoit la visite de plusieurs personnages,
dont deux lui disent : ce Moi, je suis Hadrious, du château d'Abra-
hatf5'; — Moi, je suis Epsîrna, le soldat, du château d'Abra-
hat^n.

C'est tout ce que je puis dire de cette localité; mais, d'après les
documents qui accompagnent cette déclaration, on peut conclure
en toute vraisemblance, qu'Abrahat était un 'de ces postes de sol-
dats répandus à l'orée du désert, commandant certaines routes
nécessaires au commerce. 11 devait être situé non loin d'Antinoë.

Cliampollion et Quatremère n'ont pas connu ce nom.

(1) Recensement général de l'Egypte,
l. II, part, fr., p. ao, et part, ar., p. ».
(s) De Sacy, op. ch., p. 699.
(3) Cliampollion, op. cit., 1.1, p. 27/1-

a75.

(4> Quatremère, op. cit., t. 1, p. 34a-

OÀÇ,.

'6> Mss. ar. de la Bibl. nul.-, 10/1,
fol. 5g recto : «s*^ u»»*>*^ lj|

(fi' Ibid., enciifMA L_5;-—Lîl
ca^j-;! 0* <5->^4. Le mot Epsîr-
na est écrit à la fois en copte et on arabe
dans le manuscrit.
loading ...