Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 29
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 29

encore aujourd'hui, est appelée Césarion, parce qu'elle avait été
construite par Jules César le Jeune et César l'Ancien s La ville
renfermait aussi de nombreux bains, et le martyre d'Epimé nous
informe qu'on l'y enferma pour l'asphyxier : le lendemain, comme
le gouverneur entrait dans la salle pour se baigner, Epimé fut
amené devant lui par saint Michel M. Enfin les documents coptes,
dans la Vie de saint Macaire dAlexandrie, nous dépeignent une
scène que je reproduis ici : «On raconte encore de lui, le juste
abba Macaire l'Alexandrin, qu'il arriva une fois que le ciel ne donna
pas d'eau de pluie sur la terre, et une foule de vers et d'insectes
furent dans les champs des hommes. L'archevêque de Rakoti, abba
Timothée, envoya des ouvriers vers abba Macaire, le priant et lui
disant : ce Viens à Rakoti : prie Dieu qu'il y ait une eau de pluie ce qui
tue les vers et les insectes, n Et lorsque, avec de grandes prières,
ils eurent persuadé son cœur, il alla avec eux à Rakoti. Quand il
fut près de la ville, une grande foule sortit de la ville avec des
palmes. Lorsqu'ils furent arrivés au tétrapyle qui était au milieu
de la ville, il priait Dieu en son cœur avec une grande continuité.
Quand il fut arrivé à la porte du Soleil, le ciel commença de lais-
ser tomber quelques gouttes. Et lorsqu'il fut entré dans l'église, il
y eut une grande pluie pendant deux jours et deux nuits consécu-
tifs, de sorte que les hommes pensaient que la terre cesserait, qu'elle
serait ébranlée, par suite de l'abondance des eaux de pluie qui
étaient en l'air W.u Ainsi voilà deux nouveaux édifices dont l'un

!l) Chronique de Jean de Nikiou,
p. Ixoo.

<2> Cod. val. Copt., n° LXVI, fol. 112-
118.

?! xyXOC -a.G ON C6BHTM NOOI
PII.a.IKGOC ABBA MAKApi mpGM Pa-

ko-)- xe Accycum iioychoy une

■r<|>6 + MOYMOY n2cdoy 21xgm
I1KA21 OyOÎ A OYMHCy M (16MT
NGM oyx'œilCl'CDM cycuni i)Gtl Nl-

KOl NT6 Nlf<DMI. akba TIM0060C

.a.6 nxrxHeniCKonoc ntg pako-{-

ÀMOYOJpn N2AN pGM N2CDB 2\ ab-
ba MAKApi 6q-|-20 Gpoq xg AMOY
epxKof TCUB2 m <]>-}• eopG OYMOy
mzcuoy tycuni mtciJjcutgb nni-

M6NT ngm NIXANCPCD'1 . OyOi i)C\\
nXI NOPOYOGT nG'iziit i)CH 2AN

Nicy-|- n-|-20 a'icye nam ngmcdoy
gpako-|~ oyo2 gtamJ)u)ht o-|ba-
loading ...