Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 33
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE LÉGYPTE. 33

Ces églises sont en assez grand nombre et sont surtout citées par
le Synaxare et la Chronique de Jean de Nikiou : je suivrai l'ordre
des mois pour le Synaxare et l'ordre alphabétique pour la CAro-
nique de Jean de Nikiou, quitte à revenir sur mes pas et à leur
assigner une position aussi certaine que possible d'après les rensei-
gnements donnés, comme je l'ai fait pour les monuments civils ou
grecs.

Au seizième jour de Babah, il est fait mention W du patriarche
Agathon, le successeur de Benjamin, sous lequel eut lieu la con-
quête de l'Egypte par les Arabes ; ce patriarche fut assez malmené
par un autre Copte, melkile de religion, qui parvint à se faire con-
férer la dignité de vali sur le port d'Alexandrie, la province de
Béhérah et sur la ville de Mari ou t : cet hypocrite, comme l'appelle le
Synaxare, défendit au patriarche de sortir de son palais, lui fit payer
la capitation et les frais d'entretien de la flotte, ce qui montait
à7,o36 dinars, c'est-à-dire environ à io5,64o francs par an. On
dit que de son temps fut achevée l'église de Saint-Macaire'2'. Quoi-
qu'il y eut une église de ce nom dans la ville d'Alexandrie, je crois
qu'il s'agit de l'église bâtie dans le désert de Schiît. Au dix-hui-
tième jour du même mois, nous trouvons des détails assez nom-
breux sur les constructions du patriarche Théophile: a Et quand
notre père Théophile était chez notre père Athanase, il l'entendit
parler un jour en levant les yeux et regardant les collines qui
étaient devant son palais, et dire : a Si j'ai le temps, je ferai cn-
cr lever ces collines et j'y bâtirai une église au saint Jean le Bap-
cc Liste et au saint Elisée le prophète, d Lorsqu'il fut patriarche,
il se rappela ces collines. Or il y avait à Borne une femme riche
dont le mari étaitmort en lui laissant deux garçons : elle les prit et
prit sa fortune; l'ange Raphaël les conduisit : elle vint de Rome à
Alexandrie. Lorsqu'elle eut entendu le père Théophile parler des
collines de sable, elle devint active d'un zèle divin, elle dépensa

l'> Synaxare, if> Babah. — l"' Synaxare, t8 Babah.

3

tiirniMi me n » rtoxAkt.
loading ...