Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 52
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0095
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
52 L'A GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

Dans les Actes de saint Macaire d'Antioche, il est parlé d'un
certain cr Sotérichus, qui était éparque de la ville de Bouschîm('). n
Dans ceux d'Apatir et de sa sœur Irai, il est fait mention de Ma-
sanice cr originaire de Bouschîm^ v. Dans la Vie de Schenoudi, il
est dit qu'un homme riche de la ville d'Ousîm vint à lui pour se
faire bénir R Les documents thébains nomment celte ville par
deux fois et la placent dans le nome d'Athribis W. Le Synaxare, de
son côté, au vingt-septième jour de Toubah, nous a conservé en
grande partie les Actes de Bîfamoûn ou 4>oibamcdu, qui était
d'Ousîm ou d'Aousîm : le nom s'y trouve répété plusieurs foist5'.

Enfin, les scalœ coptes donnent l'égalité : boyojhm — ^m*S (?).
Le nom est écrit BoycyeM par le manuscrit d'Oxford, et BoycrjHM
par celui de Londres, conformément aux documents coptes. Il n'y
a donc aucune difficulté pour l'identification des deux villes : il
s'agit bien de la ville d'Ousîm ou Aousîm actuelle, située au nord
du Caire, un peu à l'ouest. Elle est déchue de son ancienne splen-
deur et n'est plus qu'un petit village. Je crois, d'ailleurs, qu'il faut
se méfier des éloges donnés aux villes égyptiennes par les Coptes,
et qu'il devait y avoir peu de différence, sauf pour certaines
grandes villes, entre leur état présent et leur état ancien. Aousîm
est aujourd'hui le chef-lieu d'un district de la province de Gizeh
et compte 7,1 70 habitants : elle possède une école(7). Elle est citée
dans Y Etat de l'Egypte pour une contenance de 6,298 feddans,
sans que la redevance soit indiquée'8).

Il semble bien qu'il n'y ait point de discussion possible au sujet

(1) Hyvernat, Actes des martyrs de
l'Egypte, p. 7/1.

p) Ibid., p. 100.

(3) E. Amdlincau, Mon. pour servir à
Vhist. de VEgypte chrét., t. I, p. 820.

(4) Cf. Zoë<fa, Cal. Cod. Copt., p. 28G
et 662. La différence de ces deux or-
thographes vient de la prononciation du

B = 011.

(,) Synaxare, 27 Toubah'.

<6) Mss. coptes de la Bibl. nat., n° 43,
fol. 5a r"; Brilish Muséum, Orient, khi,
p. pM r"; Oxford, Maresch, 17, p. poxr";
]\ls. de Lord Crawford,, fol. aa3 r".

<7' Recensement général de l'Egypte,
t. II, part, fr., p. 69 \ et part. ar., p. m.

M De Sacy, Relation de l'Egypte,
p. 675.
loading ...