Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 53
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 53

de cette ville, et il n'y en aurait point, si Quatrcmère d'abordW et
M. de Rocliemonteix (-2> ensuite n'eussent confondu les deux villes
de boy<J)hm et de noYO)in. Quatremère a corrigé lui-même sa
manière de voir®, que Champollion s'était bien gardé de par-
tagerai Il ne reste donc plus que M. de Rocliemonteix. La cause
de cette étonnante identification est que, dans ma publication,
dans le Journal asiatique, du martyre de Jean de Phamdjôît, j'avais
attribué à noyojm une situation dans l'Egypte moyenne et l'avaix
identifiée avec la ville actuelle de Bouscli(r>). M. de Rocliemonteix
a cru qu'il était possible de l'identifier avec Aousîm, et l'une des
raisons qu'il donne, c'est que dans le voisinage de cette ville est
située Zadieb, qu'il identifie avec Ez-Zeiloun ou Phanidjôît'0'. J'ai
donné ailleurs les raisons qui rendent complètement anti-scienti-
fique et arbitraire cette manière de comprendre les textes. J'ajou-
terai seulement ici que la situation de Zadieb, près d'Aousim, ne
saurait être une raison pour identifier noyer) in et boy«)hm; au
contraire, c'est une raison pour les différencier. M. de Rocliemon-
teix raisonne ainsi : les Coptes prononçaient leur t d, ce qui est
vrai, et leur x. z, ce qui est faux, au moins dans l'état actuel des
études, et ce qui le sera toujours, les transcriptions de cette lettre
par la lettre arabe ^ s'y opposant, et il conclut : il n'y a donc
aucune différence entre Djôît et Zadieb. Mais je ferai observer
que ce mot Zadieh ne se trouve pas en Egypte sous celte forme,
témoins Y Etat de l'Egypte et le Recensement général; qu'il s'écrit
^.xaiW, qu'on a Zabady et non Zedieb ou Zadîeh. M. de Roclie-
monteix ne connaissait sans doute pas cette particularité, autre-
ment il ne se serait pas bâté de vouloir donner une autre identi-
fication à un lieu que Cbampollion avait parfaitement placé, et

(1) Quatremère, Mcm. htst. et géogr. m Cbampollion, L'Egypte sous les
sur l'Egypte, t. I, p. ni-iaS. Pharaons, l. II, p. 5a-5/i.

(2) Journal asiat., juillet-août 1887, (s) Journal asiatique, 1887, p. 145.
p. i/i5-i5o. (6) Ibicl, p. 1/17.

m Quatremère,Mémoireshisl.etgéogr. 0l Recensement général de l'Egypte,

sur l'Êgypte, p. 51 /1 -515. t. II, part, ar., p. ivr.
loading ...