Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 62
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0105
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
62 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

Le nom n'est sans doute pas complet, et il doit manquer une ou
deux lettres. On pourrait croire qu'il ne s'agit pas d'une ville égyp-
tienne; mais la pièce ayant trait à la ville de Mëmphis, il n'est pas
probable qu'il y ait eu occasion de désigner une ville non égyp-
tienne. Je préfère croire qu'il s'agit d'un de ces noms grecs que
l'on n'a pu identifier parce qu'on n'a pas leur nom égyptien.

El-Asâs, TceN-p, u-Uill.

Le nom de ce village est mentionné clans le Sijnaxare, au trei-
zième jour de Hatbor, fête du saint «Yusab de la montagne d'Asâs,
dans le diocèse de Qeft Wn. Ce saint homme était né à Faou : avec
un petit camarade, il entra dans le monastère dePakhôme; mais la
renommée et la sainteté des deux compagnons attirant une foule
trop nombreuse, ils prirent la résolution d'aller vivre en un lieu
plus solitaire. Ils quittèrent Faou et se dirigèrent vers la montagne
d'El-Asâs; ils en habitèrent la partie sud, nommée montagne de Bis-
chouaou. Près de l'endroit où ils habitaient, il y avait un temple
d'idoles contenant ce beaucoup de Satans-» qui gênaient Yusab dans
ses prières : Dieu lui inspira d'en bâtir une église et de la con-
sacrer aux douze apôtres. Il le fit pendant que l'Ange du Seigneur,
armé d'un fouet de feu, frappait les Satans et les mettait en fuite :
il y fut enterré après sa mort'2'.

Ni YEtat de l'Egypte, ni le Recensement général de ce pays ne
contiennent un nom semblable à El-Asâs'3'. Malgré cette absence,
les détails fournis par le Sijnaxare nous obligent à placer le bourg
et la montagne d'El-Asâs non loin de la ville de Qcft ou Coptos,
soit au nord, soit au sud de cette ville. Ce qu'il y a de certain,
c'est que la première des deux montagnes citées par le Sijnaxare
était celle d'El-Asâs, car Yusab partant de Faou, pour aller vers

(1) Synaxare, i3 Hathoi" : „_oaj| ^sj
LuLï ^g-^ jj-.Ln.il! J-f3? v^jt*. W^l • Ce ré-
sume daSynaxare est très intéressant.
Synaxare, ibid., ^.j—kJI i ^^~m,}

etc. ji>-£.? J-h' i «s-M •

<3) E. Amélineau, Etude sur le christia-
nisme en Egypte au vil' siècle.
loading ...