Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 72
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0115
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Tl LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPÏE.

de ce village près d'Aousîm répondrait parfaitement aux conditions
cherchées.

Atrokou(?)

Ce nom se trouve dans la Chronique de Jean de Nikiou, à
propos de la révolte des gens d'Aykelah. Après la fin de celle
révolte, lors de la répartition des châtiments, on fit trancher la
tête aux trois frères qui en avaient été la cause en grande partie,
et tf quant à Isaac (le fils d'un des trois frères), il (le patrice Con-
stantin) le maintint en captivité et le fit transporter dans l'île
d'Atrokou pour le reste de ses jours W. n

C'est la seule mention qui soit faite de ce nom dont la lecture
n'est pas certaine.

Malgré tout, il semble bien que ce lieu doive être placé en
Egypte, car le patrice Constantin est gourverneur d'Egypte, et il
ne devait pas avoir la liberté de faire transporter hors de son
gouvernement des condamnés politiques. Dans ce cas, il faut re-
noncer à retrouver le nom d'Atrokou.

Atsa, U*ïI.

Ce nom de monastère se trouve cité dans la Vie de Schenoudi,
dans le récit de la querelle survenue entre deux moines, Beinouda et
Etienne. Ce dernier cr alla vers le vieillard véridique anha Benjamin
dans le couvent d'Atsa. . . et ils allèrent trouver mon père dans la
caverne pour le consulter au sujet d'anba Beinouda $k n

Le nom de ce monastère ne se trouve que dans ce passage. Il
faut conclure des paroles du texte qu'il ne devait pas être très
éloigné de celui de Schenoudi. Il est probable qu'il était situé à
l'ouest du Nil, car l'auteur ne dit pas que l'impétrant ait été obligé
de traverser le fleuve, ce qu'il n'eût pas manqué de dire, le cas
échéant; cependant le contraire n'est pas impossible. La question

(1> Chronique de Jean de Nikiou, p. 53a.—■ (î) E. Aniélineàu, Monum., l,
ji. /u 8-/119.
loading ...