Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 73
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0116
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE LÉGYPTE. 73

serait complètement élucidée, si l'on avait la Vie entière de Sche-
noudi en dialecte thébain; malheureurement on ne l'a pas, et il est
plus que douteux qu'on la trouve jamais. UElat et le Recensement
général de l'Egypte ne renferment aucun nom qui réponde à ce
monastère.

Aykelah, ou Zaouiet.

Celte ville est mentionnée dans la Chronique de Jean de Nikiou.
Elle fut le théâtre de l'une de ces révoltes qui ont toujours été
fréquentes au pays d'Egypte. Cette Chronique s'exprime ainsi : et II
y avait dans une ville du nord de l'Egypte appelée Aykelah^, qui
est (appelée aujourd'hui) Zâwiya, trois frères Ces trois frères
avaient été promus au gouvernement de plusieurs villes d'Egypte :
ils étaient originaires d'une ville proche d'Alexandrie. Comme ils
avaient du loisir, ils s'amusèrent à saccager les deux villes de Banâ
et de Bousîr, te sans y avoir été autorisés par le préfet du canton, qui
était un homme excellent et d'une conduite irréprochable». Ils
mirent le feu à Bousir et y brûlèrent le bain public. Il fallut une
expédition en règle pour venir à bout de la révolte. En punition, la
ville d'Aykelah fut livrée aux flammest3'.

Le nom de cette ville ne se trouve pas ailleurs, à ma connais-
sance. Il est vraisemblable d'ailleurs que si la ville fut brûlée pour
s être révoltée, on lui aura donné cet autre nom que cite l'auLeur
de la Chronique. Ce nom écrit Zâwiya n'est autre que iùji), transcrit
Zawïet dans le Recensement général de l'Egypte. Or ce nom est
commun à trente-deux communes ou nahichs, deux 'ezbehs et un
trente-cinquième centre de population bédouine. L'embarras du
choix est assez grand. Il est vrai que la Chronique nous dit que la
Zaouiet en question était située non loin d'Alexandrie; mais en
revanche elle ne nous donne pas le surnom. Malgré ce silence

ll) Le nom de celte ville est orlhogra- (2) Chronique de Jeun de Nikiou,

phié de plusieurs manières; je m'en liens p. 52Q-53a.
à l'orthographe adoptée. tS) Ibid., p. 53a.
loading ...