Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 77
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0120
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE. 77

Celle ville se trouve mentionnée dans les scalœ coptes, avec la
ville de On et dans la liste des évechés de l'Egypte : elle est tou-
jours traduite par y** et une fois par y^UO,

A côté de ces premiers textes qui parlent de la ville ou de la for-
teresse de Babylone, il y en a d'autres qui parlent du castrum de
Babylone. Dans les Actes d'Apatir et dirai qui sont à Alexandrie,
il est dit : et Au bout de cinq jours, tu atteindras Térénouthi. Tra-
verse le fleuve et marche au midi de ce côté, tu arriveras au castrum
de Babylone et tu demanderas Apocradjône, le moine, originaire
de Pirieban^.i) Dans un autre document que j'ai publié dans le
Journal asiatique, il est question du séjour du patriarche Benjamin
à Hélouan et à Babylone'2); puis, dans la terrible punition dont il
venge la mort du fils de la veuve, il est accompagné de Pilihîm,
êvèque d'Hélouan, et de Mina, évêque de ce que j'ai traduit par
castrum de Babylone w. Le texte emploie Mnoycm ntbxbyxcdn.
Ce mot oyœa veut dire habiter, et, comme nom, habitation, poste.
J'ai donc eu raison, je crois, de traduire par castrum, tout en re-
connaissant qu'en fait le camp des soldats et la ville sont deux
choses fort distinctes. Je vois dans ces deux appellations diverses le
résultat de la survivance des premières appellations et la puissance
de la coutume.

Le castrum de Babylone se voit encore maintenant dans les restes
de construction romaine qui sont à l'ouest de ce qu'on nomme ac-
tuellement Foslat : on voit parfaitement les subslructions de ces
constructions et tout y indique une origine romaine. Ces ruines
consistent en un certain nombre de tours rondes d'un assez grand
diamètre. Il ne faut pas croire qu'il put y avoir là une immense
ville : la ville devait être assez petite par suite de la configuration

l'! Bibl. îia(.,ms.copten°&2,fol. 591-"; <2) Hyvemat, Actes des martyrs de

n° 5o, fol. 110 r"; 11° 53, fol. 8A v°i l'Egypte, p. 91 el 93.

n° 54, fol. 188 v"; n" 55, fol. h v°; Bri- l3) Journal asiatique, nôv.-déc. 1888,

lish Muséum, Orient, 44i, fol. pïï r°; p. 870, clans le premier des documents

Bodleian lihrary, Maresch, 17, fol. FôS. traduits el publiés.

v\ Mss. de Lord Crawford, fol. a29 r\ (t) Ibid., p. 372.
loading ...