Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0150
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 107

du nom de la ville de Bouto; puis viennent la ville de Sébermytos
et Sais, la métropole de la région inférieure, où l'on adore Mi-
nerve..... Dans les environs de Bouto est située Hermopolis. A

Bouto, il y a un oracle de Latone^'n. Nulle part, il n'est cpicstion
que Bouto puisse être appelée Léontopolis, et elle est soigneuse-
ment distinguée de Pakhnamounis. En outre, les rleux auteurs
s'accordent à placer Bouto avant la Louche du Nil qu'on appelait
Sébennylique.

Mais ici vient se dresser le texte d'Hérodote, qui est formel et
qui dit : et J'ai déjà mentionné plus d'une fois l'oracle qui existe
en cette contrée; je vais maintenant en parler aussi longuement
qu'il le mérite. Cet oracle est dans l'enclos de Lalone, en la
grande ville sise sur la bouche du Nil que l'on appelle Sébenny-
lique, l'une des entrées de l'Egypte par la mer. Le nom de la ville
où se trouve l'oracle est, comme je l'ai dit précédemment, Bouto;
elle contient, en outre, un enclos d'Apollon et de Diane^.n

Quatremère n'a pas cherché à identifier celte ville, quoiqu'il en
ait plusieurs fois cité le nomW; les témoignages contradictoires des
auteurs grecs le gênaient sans doute pour la position de YElcarchie,
qu'il place beaucoup trop à l'est. Champollion s'est efforcé de
concilier les textes des auteurs grecs, surtout celui de Ptolémée et
celui d'Hérodote; il a identifié Bouto avec Pténéto, capitale du
nome Phthénotite, et a expliqué comment cette ville a pu être
nommée Bouto par les Grecs, lorsqu'elle s'appelait Pténéto W.

On voit que la question ne manque pas de difficulté et, quelle
que soif la manière dont je la résoudrai, je cours le risque de pa-
raître si exagéré aux uns et aux autres que j'ai longtemps reculé
moi-même devant ma propre audace. Malgré tout, je ne crois pas
pouvoir rester sans prendre position dans le débat, et je pense que
tout au moins je parviendrai à élucider la question.

« Stralon, XVII, 18. —(i) Hérodote, II, i55. — « Quatremère, 07). cit., ï,
1>. 224-237. — 11 Chnmpollion, op. cit., p. 227-231.
loading ...