Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
11-2

LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

GaSTRUM-DjÎM^, KACTpOM .X1IM6.

Ce nom est cité clans les Actes et Contrats publiés par M. Revil-
lout. Il y est cité, senaMe-t-il au premier abord, en concurrence
avec Djîmé, si bien qu'il paraît y avoir eu deux bourgs, dont l'un
se nommait Djîmé et l'autre Castrum-Djîmé. Mais, en observant et
en étudiant avec attention les passages où se trouvent les deux
noms, on ne voit pas cette différence si bien marquée. Le bourg
ou la ville de Djîmé, -j-noxic xhmg, était la partie de l'ancienne
Tbèbes nommée maintenant Medinet-Habou^1'. Cependant on ne
peut s'empêcher de reconnaître que, de même que xiihg cor-
respondait au grec Memnonia, de même kactpon xhmg corres-
pondait au Caslra-Memnonia des textes grecs. Peut-être y avait-il
une raison pour ces diverses appellations. Maintenant encore la
chaîne de montagnes, qui s'étend depuis Djîmé ou Médinet-Habou
jusqu'à Deir-el-Bahary, a des babilations sur le versant est, et ces
habitations forment plusieurs hameaux d'appellations diverses,
comme Gournah-Murray, Scbeikh* Abd-el-Gournab, El-Asasif, etc.
Peut-être les appellations diverses de Djîmé et de Castrum-Djîmé
correspondaient, elles aussi, à quelque division semblable; il se
peut aussi qu'elles désignassent un seul village, comme je l'ai dit
à l'article précédent.

Ce nom se retrouve dans deux papyrus du Brilish Muséum, el il
semblerait bien que, d'après les noms des rues citées dans ces
documents, il s'agisse bien de la même localité. Il y a, en effet,
dans le Castrum-Djîmé, une maison orientée ainsi qu'il suit : au
sud, la maison du bienheureux Syrus(-); à l'est, la maison de
Philothée; au nord, la maison d'Antoine, fils de Paul; à l'ouest,
la rue de Koulol et la porte d'Authentîs®. En se reportant à l'ar-
ticle Djîmé, on trouvera qu'il y avait une rue de Klôl; mais il peut

(1) Voir plus loin cet article. placer le mahlierôu des anciens textes.

(2) Je crois que le mot m.vkapioc (s| Rcp. égypt., a" année, p. 10!]-
mis devant un nom propre servait à rem- 1 oh.
loading ...