Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 113
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0156
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 113

toutefois se faire qu'il y eut dans deux villages une rue du même
nom.

Crocomlopolis.

Ce nom nous a été conservé, par la Chronique de Jean de Nihiou,
dans un passage où il est question des villes bâties par les Egyp-
tiens :

ce C'est ainsi, qu'ils adoraient les villes bâties de Bousîr, de Me-
nouf, de Semnoud, de Sahrascht, d'Esné, et (la ville) de l'Arbre
et (la ville) du Crocodile W. 11

Champollion, dans son ouvrage sur la géograplne de l'Egypte,
compte trois Grocodilopolis : la première à Tuphium ou Taoud,
dans le nome d'Esneb; la seconde près de la montagne d'Adribali,
c'est la ville même qui porte ce nom; et la troisième dans le nome
célèbre connu sous le nom de Fayoum. Je n'ai point l'intention
de traiter ici la question de savoir à laquelle de ces trois villes se
rapporte un passage évidemment plein de fautes énormes contre
la religion égyptienne et contre la géograplne : il me suffira de
• dire que chacune de ces trois villes sera traitée spécialement dans
un article à part.

DaMANIIOUR, n-j-MIN2CDp,

Plusieurs villes répondant à ce nom, je citerai d'abord les textes
que je m'efforcerai ensuite de démêler entre eux.

Au quatorzième jour de Baonah, le Synaxare dit dans la notice
consacrée aux sainls Abakîr, Jean, Plolémée et Phelba : a Cet
Abakîr était des gens de Damanhour, du diocèse de Bousîr, à
l'ouest du fleuve d'Egypte ('2). « 11 se rend vers un vali, nommé
Phartasâ, et celui-ci, après divers supplices, ordonne de les traîner
à la queue des chevaux, depuis Qarnatsâ jusqu'à Damanhour. 11
ordonna enfin de leur trancher la tête en dehors de Damanhour.

(,) Chronique de Jean de Ntkiou, p. 377. — (2) Syncuvare, ib Baonah : ^15"

8
loading ...