Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 134
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0177
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
13/i

LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

Deir Gabriel, Jui^s ^jj>.

Ce nom nous est fourni par le Synaxare, clans la fête de l'ana-
chorète Jouas, dont il a été parlé déjà. Les détails fournis par ce
document se bornent prescpie seulement à mentionner le nom. Le
pi ètre Ezéchiel avait raconté à l'auteur grec, lorsque le saint Anba
Victor avait habité le désert extérieur, c'est-à-dire le désert s'éten-
dant entre la plaine cullivée et la montagne, qu'il avait pour com-
pagnon un frère nommé Taouistos. Tous les deux puisaient de
l'eau pour ceux qui menaient la vie anachorétique dans le désert
intérieur : ce II était un jour dans ce désert, dans le monastère de
Gabriel, et le scheikk lui dit : Regarde cette nuée qui vient au-
jourd'hui en face du monastère, prépare pour elle des vases nom-
breux, car elle les remplira d'eau pour longtemps, n Ainsi fut
fait.

Le site de ce monastère n'est pas connu; mais on voit qu'il
était situé dans le désert intérieur, que, par conséquent, il était
assez isolé. Le nom de scheikh, donné à celui qui parle, et le lait
que se trouvent douze vases dans le monastère, prouveraient qu'il
était habité par plusieurs anachorètes vivant ensemble. Le récit
lui-même montre que ce monastère était situé en face de la ville
d'Ermcnt.

Deir-Hadaii , a_>a.

Le Synaxare nous dit, dans l'abrégé de la Vie dauba Ephraïm,
que ce saint mourut «dans la montagne de Fargoud, connue sous
le nom de Deir-HadahWn. J'ai déjà parlé de cet Ephraïm.

Le nom de ce monastère n'a pas été conservé par ailleurs; mais
le site est assez parfaitement indiqué pour que je puisse le placer
dans la montagne à laquelle la ville de l^arschouL actuelle donne
son nom.

(1) Synaxare, a^i Tbubali : ^> ciir>m j>^7* S^s j-Ul;il l..m Au.
loading ...