Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0183
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
140 LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

l'une de ces bourgades qui apparaissent aux abords de grandes
villes, selon les besoins des populations.

DeNDERAII, NIT6NTCDP1, ifj<Xià.

Le nom de cette ville nous a été conservé à la fois par les œuvres
coptes et les œuvres grecques, en général par tous les documents
mis en usage dans cet ouvrage.

Dans les Actes de martyrs, le nom de cette ville revient plusieurs
fois sous la forme mikcntcupi W> Dans un fragment sa'idiquc pu-
blié par Mingarelli et faisant partie de la Vie de Pakhôme, le scribe
a écrit d'abord NireNTcope, et deux pages plus loin, dans le môme
fragment, MeiTewTœpe (2>. Dans la Vie de Pakhôme écrite en dia-
lecte memphitique, dans le même récit publié en sa'idique par
Mingarelli et dans l'épisode de l'évêque Sarapamon qui veut que
Pakhôme soit ordonné prêtre, le nom de cette ville est écrit pre-
mièrement NiKGNTcupi (3), et, la seconde et la troisième fois que
ce nom revient, Nrrein'cupi. La traduction arabe de ce passage
donne uniformément »;<xi:>(4> : il en est de même dans la traduction
arabe des Actes des SS. Apatir et Irai, qui se trouve à la bibliothèque
bodléienne d'Oxford.®.

Les traductions du Synaxare contiennent deux fois la mention
de cette ville : premièrement dans le martyre de Ptolémée, fils de
Nestorius, l'un des plus riches habitants de Dendérah; secondement
à propos des quatre cents martyrs, mis à mort dans cette ville sous
Dioclétien I6).

Les scalœ coptes-arabes contiennent toutes le nom de cette ville

(') Hyvernat, Actes des martyrs de
l'Egypte^ p. 96, 99, io5 et 107.

m Mingarelli, Reliquùe Cod. Mgypl.,
p. ccxxvhi et ccxxxi.

(3) E. Amélineau, Monuments pour
servir àl'Iiist. de l'Egypte chrêt., t. II, p. 89,
58 et Go. Au premier passage, j'ai cor-

rigé KeN-rcupi en T6NTci>|M; mais j'ai
averti en note que le manuscrit portait

KGNTCDpi.

<4> Ibid., p. 384, 557 et 558.
(5) Bodl. libr., mss. arabe. Scld. 327/1 ;
Uri CXCVIII.

(6' Synaxare, 7 Kihak et 8 Bascbons.
loading ...