Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 148
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0191
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
148 LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

Epikharos, cinq aroures; dans le lieu dit Daris, une seule aroure;
dans le lieu Gcmînis, une autre aroure; et dans le lieu nommé
Thalaoutis, la plantation de palmiers et les palmiers qui sont parmi
les oliviers, etc. W.i> Dans un autre contrat, il est fait mention de
la môme ville et d'une propriété qui se nommait Psibistanis et qui
se composait de deux aroures, plus ou moins, de terrains ense-
mencés en blé, etc. ''2'. Il n'y a malheureusement que le commen-
cement du contrat.

Ainsi cette ville avait ses champs désignés par des noms parti-
culiers, comme c'est encore la coutume en Egypte, et comme
c'était une coutume universelle. Elle a été souvent citée par les
écrivains grecs, et je crois que son emplacement a été récemment
découvert par M. F. C. Whitebousc, à l'extrémité ouest du Fa-
youm t3'.

Djebekouti, .xeBGMoy-|-.

Nous sommes encore redevables du nom de ce village à l'un des
papyrus de la collection de l'archiduc Rainer. Ce nom se retrouve
à deux fois différentes et à chaque fois il est écrit de la môme ma-
nière w.

Il était placé dans le Fayoum, comme l'a déjà fait observer
M. Krall, de Vienne; mais ni le Recensement général, m Y Etat de
l'Egypte ne l'ont conservé.

DlQOUÀ, Ijjà.

Ce nom, dont j'ai traité en passant, plus haut, à propos de Dig-
ouah, est celui d'un village proche de Sais, cité au Sïjnaxare®.
C'est en effet dans les environs de Sais que se fabriquaient ces

Miuheilungcn ans der Sammlung
dev Papyrus Erzherzog Rainer, a" nn-
rufe, p. 33.
« Ibid., p. 36.

(S) F. C. Whilehousè, divers mémoires

imprimés, mais non mis dans le commerce.

(',) Mitthcilungen der Sammlung, etc.,
9° annde, p. (>o.

(5) Synaxare, i o Basclions. Cf. le texte
pins liant à l'article Digouàli.
loading ...