Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 175
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0218
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 175

poslc, un télégraphe et est le siège d'un bandar®. A l'époque où
fut fait XEtat de l'Egypte, elle faisait partie de la province de
Qous, avait une contenance de 6,488 feddans et devait payer une
redevance de 16,000 dinars'2'.

Il va sans dire que Quatremère^ et ChampollionW ont connu
et identifié cette ville.

Etathyrétk, eTxoypG're.

Le nom de ce village se trouve dans un papyrus copte du musée
de Boulaq. Il y est dit : ft Quant au tiers des maisons que j'ai
constitué pour ma mère, au sud, dans le bourg d'Étathyrété...(5)fl.

C'est la seule mention qui soit faite de ce bourg; mais le texte
est bien clair, s'il est bien lu. Comme le testament, dont il est
question dans cet acte, a été fait dans le monastère de la mon-
tagne de Djimé, il est probable qu'il faut chercher ce village dans
les environs de la ville de Qeft, patrie du testateur. Mais rien n'a
été conservé qui puisse nous mettre sur la trace. Cependant,
comme ce mot présente une certaine ressemblance de son avec
TeNTypoN, écrit sans la nasale médiale, on pourrait peut-être
prendre ce village pour Dendérah. C'est ce que l'examen du pa-
pyrus pourrait seul permettre de savoir.

Etelke, gtxkg, L=L>.

Le nom de ce village nous a été conservé dans l'un des papyrus
qui iont partie de la collection de l'archiduc Rainer. Le nom est
cité avec celui du nome auquel il appartenait, qui est celui
d'Eschmoun*6).

t

(1) Recensement général de l'Egypte,
t. II, part, franc., p. 107, cl pari, ar.,
p. rc

(2) Do Sacy, op. cit., p. 702.

[s> Quatremère, op. cit., t. I, p. 272-
27/1.

<''' Champollion, op. cit., 1.1, p. 18/1-
191.

(5) Rcvillout, Actes et Contrats des mus.
égiipl. de Boulaq et du Louvre, p. 29.

(6) Mittheilungcn, etc., 2e année, p. 66.
Pujmgtxkg 2m m oiy ujmoyn.
loading ...