Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 176
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0219
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
176 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

Je reconnais dans ce nom qui, il ne faut pas l'oublier, est d'une
orthographe peu régulière, comme la plupart des noms contenus
dans ces papyrus de provenance populaire, le village de Dalgeh,
ou maintenant Dalgâ, ce qui correspond mieux à la finale. Ce gros
village fait partie de la province d'Asiout, district d'El-Rodah, et
compte 8,209 habitants : il possède une école W; Il est mentionné
dans YEtat de l'Egypte sous le nom de Dalgeh, pour une

contenance de 5,320 fedclans et une redevance de 3o,ooo di-
nars <2).

La seule difficulté qu'il y ait à admettre cette identification
provient du changement du k en s; mais souvent le k remplace
le <y, et la transcription est ainsi exacte. Aussi je crois que la véri-
table orthographe était erxee.

Fakhmah,

Le nom de ce village se trouve dans la Vie de saint Pakhôme,
comme celui d'un monastère construit par Théodore, rcll construisit
un autre couvent pour les vierges dans le village connu sous le
nom de Fakhmah, et ce monastère est éloigné d'un mille de Phe-
bôou !3). 15

Ce sont les seuls détails que nous ayons sur ce village : la posi-
tion est heureusement indiquée, et c'est dans le voisinage de Faou
qu'il faut le placer. II avait complètement disparu de l'Egypte dès
1376.

Far, yJî.

Le nom de ce couvent nous a été conservé dans la Chronique de
Jean de Nikiou. Il y est dit : crA cette époque se signalait Jean,
prêtre et moine, de la ville de INikious; car le patriarche (d'Alexan-
drie) avait refusé de recevoir l'hérétique, et ce prêtre Jean, qui

(l) Recensement général de l'Jl'gyptè, (3) E. Amélinonu, Monum. pour servir

t. II, pari, fr., p. 99, et pari, ar., p. fie • à l'Iiisloire de l'Egypte chrétienne, t. II,
(2> Dp Sacy, op. cit., p. 695. p. 676.
loading ...