Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 182
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0225
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
182

LA GÉOGRAPHIE DE L'ÉGYPTE.

Gemoumi, (JMOYMI, y^î-

Le nom de cette localité nous a été conservé par les documents
coptes. A la fin du martyre de Macaire d'Antioche, il est dit que cet
évêque était originaire de Gemoumi W, que son corps fut emporté à
Gemoumi® et que des gens de Gemoumi'3) apprirent au gouverneur
Eulogios qui avait bâti le temple de Sip. Le Synaxare fait men-
tion de ce martyre et il remplace le mot copte ffMOYMi par le
mot arabe y>«*l W.

J'avais d'abord pensé que le nom de Gemoumi pouvait se re-
trouver dans celui de Scbamamâ; mais je me suis bien vite aperçu
que la chose était impossible, quoique le mot ffMoyMi prononcé
à la manière du Delta doive commencer par un jû. Ghampollion(5)
et Quatremère^6] l'ont identifié selon toute vraisemblance avec la
ville d'Eschmoun, ainsi que le fait le Synaxare. Il est évident que le
nom d'Eschmoun ne correspond que d'une manière approximative
au mot <?MoyMi, prononcé Schemoumi ou Eschmoumi; mais les
Arabes auront été séduits par l'allitération avec le mot Eschmoun,
et le nom s'est ainsi corrompu.

S Ce village existe encore actuellement : c'est presque une petite
ville. 11 est situé dans la province de Menoufych, est le chef-lieu
d'un district et compte 6,7/12 habitants : il possède une poste et
une école(7). Il est cité dans Y Etat de l'Egypte, sous le nom d'Esch-
moun-Goreisan, pour une contenance de 3,160 feddans et une rede-
vance de 12,000 dinars'8'.

(,) Hyvernat, Actes des martyrs de
l'Egypte, p. 2526-227.
<s> Ibid., p, 2/16.
W Ibid., p. 7h.
<4) Synaxare, 3 Bannabal :

(5) Op. cit., t. II, p. i5i-i53.

("' Quatremère, op. cit., 1.1, p.
UUh.

(,) Recensement général de l'Egypte,
t. II, pari, fr., p. io3, et pari, ar.,
p. rv.

(8) De Sacy, Relation de l'Egypte,
p. 051.
loading ...