Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 185
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0228
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE. 185

de la province de Menoufyeh, serait un peu trop fort, celle ville
étant située très loin du fleuve. Memphis au contraire était située
sur les bords du fleuve et s'appelait mgnh en copte, en arabe
De plus, il est raconté, dans le martyre d'Apater (Abadir) et
de sa sœur Irai, qu'il y avait près de Memphis un oratoire (un
santon) dédié à sainte Irai, où le saint reçut l'ordre de se rendre
avec sa sœurW. N'est-ce point là que doit être située l'île de Sainte-
Irai? Le nom de cette sainte est le môme que celui cité plus haut,
et le nom de Memphis a dû donner Menouf en passant dans la
langue éthiopienne. En tout cas, il est évident que ce nom est celui
d'une femme, et non celui d'un homme comme l'a cru le traduc-
teur de ladite Chronique. De plus je crois fermement, pour ma
part, qu'il s'agit bien ici du même endroit; cette île n'existe plus,
le fleuve ayant fait de grands dégâts en cet endroit.

L'empereur Anastase ne fut pas ingrat : il fit construire une
grande et superbe église en l'honneur d'Irâfci2'.

Lac de Fayoum, xyMNH ntg <|>iom.

Ce nom se trouve une seule fois dans les documents coptes qui
m'ont servi à faire ce travail. Il est cité dans le récit de la trans-
lation du saint magistrien et des quarante-neuf vieillards martyrs
à Schiît. Il y est raconté que des tisserands du Fayoum vinrent à
Schiît pour vénérer les corps des martyrs; ils conçurent alors le
désir de s'emparer de l'un d'eux : leur choix tomba sur Tîridios,
le fils du magistrien, ils l'enfermèrent dans un sac; mais lorsqu'ils
furent arrivés sur les bords du lac de Fayoum, le sac s'ouvrit et le
jeune homme alla rejoindre son père et ses compagnons

(1) Hyvernal, Actes des martyrs de gooy^b ntg Nxuoxo(|>opoc

l'Egypte, p. 94. exENer uixi hcuoy oyos \yc\-e-

(2> Chronique de Jean de Nilciou, moYMiN gcdxi MnccDMA MniKoy-

p. /189. MTiifiAioc cnoyoouj oyoz

(S) ACCyCDIll gt A y 1 cujiht 1*1x6 gkcdt nam MOYMAp TllpiOM- cm-

2 AN g a HKAIT GBOxJ)GU <|>OOU; OyAR. GTAY6'1'1''1 .a.G gkoa caii-

<]>10m \y> g.xgii i1imap TlipiOII Ci;U)l Mc|)a ugm1cdt ooy"
loading ...