Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 186
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0229
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
18G LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

On pourrait croire de prime abord que par celle désignation de
crlac de Fayoum n il s'agit du célèbre lac Mœris; mais l'indication de
la marche des pieux voleurs nous fait supposer au contraire un lac
qui se trouve entre le Fayoum et Schiît. C'est bien avant d'arriver
au Fayoum que se trouve le' lac de notre texte. Or un pareil lac
existe toujours au sud de Schiit et au nord-ouest du Fayoum : c'est
le lac appelé de nos jours Birket-el-Qeroun. Au contraire le lac
Mœris devait se trouver au sud du Fayoum, comme je l'ai dit
ailleurs.

(El-)Gharbyeh, io^yiJt.

Le nom de cette province se trouve au Synaœare par deux fois.
Dans la première mention, il est dit : «Je connaissais un homme,
chef d'une église dédiée au nom de la Sainte Dame dans un village
de la dépendance de Gharbyeh W. v Le second passage est plus
expressif; il s'agit de l'entrée de Jésus en Egypte, au moment de la
fuite. 11 y est dit : a De là (de Nasbatah) ils allèrent à Minieh Sa-
mannoud; ils traversèrent le fleuve et se dirigèrent à l'occident
jusqu'à El-Gharbyeh et le Seigneur plaça son pied sur une pierre
pour marquer l'endroit, et cet endroit fut nommé Bihaiîsons, c'est-
à-dire : trace du pied de Jésus. De là, ils allèrent vers le fleuve de
l'Ouest et virent la montagne des Natrons^.n

On peut se demander, d'après ces textes, si nous avons simple-
ment affaire avec le nom de la province de Gharbyeh ou avec un
nom de village semblable à celui de la province. Dans le premier
exemple cité, le cas n'est pas douteux : il s'agit de la province;
mais dans le second, il n'en est pas ainsi. La narration qui raconte

COK A.YTXXOM GNOYTGBNCOOyi Jl tj vj *j jjsSJI IjOsfj ^j-Unu â^u Jl lyil

AY4>0ï -|-XyMNH NT g L_Ç £_j3>i> ,_=S- j *UJi5'.X~»JI j-*4 Â-Jj-i-M

<|'iom. Cod. Cop. Vat., lvii, fol. 7. iii<J)ai hc'u'-dl éJi &s~s w>^.

(1) Synaxare, 3o Hathç-r : ci-el jl vj-*-" I*3' t*~?- <«'

içoyUI Jlsl. 11 y a cependant une différence cuire

(■-•)

Synaxare, 3/1 Baschous : JUjâ ^} cl <->jil\.
loading ...