Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 188
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0231
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
188 LA GEOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

dans ma lettre à M. Masp'ero W, a pour cause une prononciation
dialectale, et que le véritable nom è$tyg&.

Quâtremère a cru pouvoir identifier ce village avec Schabschir,
de la province de Gharbyeh, qui est très éloigné du Nil, lorsque le
uxixbhp des documents coptes se trouve placé sur la brandie de
Rosette ®. De même, Ghampollion, ayant assez bien reconnu d'abord
la position de Pisjisjbêr, comme il transcrit, et ayant dit que d'An-
ville l'avait expressément marqué sur la rive orientale de la brandie
Canopique, ce qui est en effet la position de Gigouîr, mentionne
aussi ensuite la province de Gliarbyeb, d'après l'Etat de l'Egypte^.
Il est évident que Chanipollion s'est trompé, qu'il a écrit son livre
sans se rendre un compte suffisamment exact de la position de
Schabschir et de celle qu'il avait d'abord assignée à Gigouîr ou
à Pisjisjbêr, mais il s'est trompé beaucoup moins que Quâtremère
qui place résolument Gigouîr dans la province de Gbarbyeb. Gcpen-
dant l'attention de ce savant auraiL dû être attirée par la mention
du Synaxare (il avait lu ce document) qui place le village de Gigouîr
dans la province de Menouf.

Le fait est qu'il y a dans l'Egypte actuelle, comme dans l'an-
cienne, deux villages dont le nom se rapproche du mot n^ci.xBiip;
l'un sur le bord du fleuve, province de Menouf, l'autre sur la ligne
de chemin de fer de Tanlali à Mohallet-Roh. C'est le premier de
ces villages qui est le Gigouîr de notre texte, quoiqu'il s'appelle
Schabschir. II compte 1,110 habitants et fait partie du district de
Menouf W. L'autre fait partie de la province de Gliarbyeb et du dis-
trict de Mohallet-Menouf : il a une population de 0,092 habilants,
dont /i5 Arabes, et possède une école®. La première de ces deux
localités est indiquée dans l'Etal de l'Egypte sous le nom de Schen-

(1) E. AiiKÎliiieau, Lettre à M. Mas-
pero, olc, dans le Recueil de monuments
relatifs à la phil. et à l'archéolog. égijpt.,
t. XIII, fol. 384a.

(2) Quâtremère,.op. cit., t. ], p. Sut.

<3! Champollion, op. cit., t. II, p. 160-
161.

M Recensement générai de VEgypte',
l. H, pari. IV.. p- 77, et part* ar., p.
<5) Ibid. - -
loading ...