Amélineau, Emile  
La geographie de l'Egypte à l'époque copte — Paris, 1893

Seite: 228
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1893/0271
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
228 LA GÉOGRAPHIE DE L'EGYPTE.

jusqu'à la montagne du grand Antoine dans l'intérieur du Klysma,
à un jour de marche. Et il demeura sur un rocher en dessus d'un
fleuve, dans une caverne qu'il se fit en pierres, selon le type de celle
où il avait habité à Schiit : il y resta assis constant en Dieu W. d
Le village fie Klysma était encore païen, lorsque Jean se rendit
sur la montagne. Dans l'abrégé qui nous a été conservé de cette
Vie par le Synaxare, le mot qui correspond à Klysma est «jA*®- J°
ne citerai pas les nombreux passages des Pères grecs ou latins qui
ont parlé de Klysma à propos des moines qui habitaient aux envi-
rons. Le plus célèbre de ces passages^ a été traduit mot à mot du
copte : «Nous allâmes au nombre de sept frères anachorètes vers
apa Djicljôi qui habitait dans l'île de Klysma W. d Les auteurs clas-
siques placent en cette localité un poste de garde.

Ghampollion n'a pas parlé de ce lieu qui était appelé à une si
grande importance de nos jours par suite du percement de l'isthme
de Suez. Quatremère, au contraire, s'en est longuement occupé et a
fait, à son sujet, une dissertation magistrale où il a complètement
prouvé qu'il n'y avait qu'un seul Klysma, en a déterminé la posi-
tion, et a cité les passages les plus importants des auteurs grecs,
latins et arabes qui ont parlé de cette ville (5). 11 n'y a plus à y re-
venir : il a parfaitement raison.

Je me contenterai de faire observer que, lorsque les auteurs grecs
ou latins parlent de la montagne de Klysma comme ayant été celle
qui fut habitée par saint Antoine, ils ont raison dans le sens éloigné.
Toute la côte de la mer Rouge étant déserte en ce point, et les Égyp-
tiens ayant coutume de donner à la montagne le nom du village
le plus rapproché, il est naturel que le nom de la montagne habitée
par saint Antoine ait été montagne de Klysma; mais celte montagne
était fort étendue et elle comprenait le versant nord-est où était

(1) Codices coplici Vaticani, LXVIII, Zocga, Catalogus Codicum coplico-

fol. 94 r°. mm, p. 999.

(2; Synaxare, 20 Babah. <5' Quatremère, op. cit., t. I, p. 151 -

<3) Pair. Int., I. LXVIII, col. 9G1. i5a.
loading ...